Du 29 au 31 juillet, plusieurs des meilleurs vététistes français en descente et cross-country (dont des sélectionnés pour les JO de Rio) seront présents à Oz-en-Oisans, à l’occasion d’une manche de la coupe de France dans ces deux disciplines. Notez que l’épreuve de descente servira également de support aux championnats de France Masters (30 ans et plus) de la discipline. Puis les 13 et 14 août, ce sera au tour des spécialistes du VTT trial d’entrer en scène, là aussi pour une manche de la coupe de France.

Les épreuves de cross-country (relais par équipes vendredi 29 juillet, épreuves individuelles samedi 30 et dimanche 31) proposeront un plateau très relevé. On retrouvera en effet la championne olympique en titre, Julie Bresset (seulement remplaçante pour Rio), Victor Koretzki (deuxième des derniers championnats du monde espoirs, et sélectionné pour Rio) et Jordan Sarrou (récent médaillé d’or en relais par équipes, avec Koretzky, Benjamin Le Ny et Pauline Ferrand-Prévot, mais non sélectionné pour Rio). Ils s’affronteront sur un circuit de 4,1 km au format olympique, conçu pour les championnats de France qu’Oz avait accueillis en 2015. Ce parcours exigeant, beau et technique, alterne passages en forêt, en prairie et traversée de torrent jusqu’au cœur de la station.

© OT Oz-en-Oisans

L’épreuve de descente s’annonce elle aussi de haut niveau, avec notamment la présence de Myriam Nicole (championne de France seniors) et de Gaëtan Vige (champion de France juniors), tous deux classés parmi les meilleurs mondiaux. Elle se déroulera sur la mythique piste de Poutran, avec ses passages à plus de 45 % de pente, que les meilleurs dévalent en moins de 4 minutes en enchaînant des sauts spectaculaires et des virages relevés pour terminer tout schuss au pied de la station.
Le trial surprendra spectateurs et compétiteurs avec des modules atypiques. De nombreuses zones spectaculaires seront spécialement créées au centre de la station. La France étant la nation phare du VTT trial au niveau mondial, il est certain que la compétition sera très relevée, même si on ne connaît pas encore aujourd’hui le plateau exact de cette manche de la coupe de France.

 

- Advertisement -