Les 25 et 26 janvier, Notre-Dame-de-Bellecombe et Crest-Voland/Cohennoz accueillent une étape de la coupe du monde de ski-bob. L’occasion de découvrir un engin de glisse très ludique et accessible. Également appelé vélo-ski, il ressemble à un vélo sans pédalier, les roues étant remplacées par des patinettes. Zoom sur une glisse alternative qui monte !

Prenez un cadre de vélo, placez un mini-ski sous le guidon, un autre sous la selle, et chaussez des patinettes qui vous permettront à la fois de vous diriger et de freiner. Vous obtenez le ski-bob ou vélo-ski, un engin de glisse très facile d’accès, selon Vincent Bérod, propriétaire du magasin de sports éponyme de Crest-Voland proposant des ski-bob à la location (Comptez environ 26 € la journée et 20 € la demi-journée, chez Bérod Sports). Ce dernier est multiple champion de France de la discipline. « On arrive instantanément à maîtriser son ski-bob, car on est finalement équilibré comme sur un tricycle, et il suffit de tourner le guidon pour se diriger. Il y a un côté inné. Ce qui est très appréciable avec le ski-bob, c’est qu’on n’éprouve pas de douleurs aux genoux, et que la chute est presque impossible ». Il s’adresse ainsi vraiment à tous. Et pour lui, sa pratique est presque plus facile pour des non-skieurs, qui ne vont pas vouloir le diriger comme des skis.

Le carving, version ski-bob ©Jean-Pierre Noisillier/www.nuts.fr

Apparu en France dans les années 1970, et alors assez prisé, il a pourtant été interdit pendant une trentaine d’années. « Comme les patinettes qu’on a aux pieds servent notamment à freiner – en plantant le talon dans la neige –, cela laisse des traces sur la piste. À l’époque, avec le damage qui était beaucoup moins efficace qu’aujourd’hui, cela posait problème. C’est pour cela qu’il a été interdit », explique le gérant de Bérod Sports. Il est de nouveau autorisé depuis une dizaine d’années. Sur l’Espace Diamant (Le domaine relié de Praz-sur-Arly, Flumet, Notre-Dame-de-Bellecombe, Crest-Voland et les Saisies), il est accepté partout, à quelques rares exceptions près, comme un téléski très raide sur Flumet (Les Seigneurs). »

Le ski-bob est très facile d’accès, qu’on soit skieur ou non-skieur ©Jean-Pierre Noisillier/www.nuts.fr

Pour découvrir la dimension performance du ski-bob, rendez-vous à la coupe du monde qui fait étape à Crest-Voland et à Notre-Dame-de-Bellecombe, du 24 au 26 janvier, à l’initiative de l’office de tourisme du Val d’Arly et de l’Association Française de ski-bob. Mais soyez attentif car Vincent Bérod l’assure : les meilleurs vont quasiment aussi vite qu’un skieur alpin en super-g !

Martin Léger

Photo de une : En ski-bob aussi, on peut faire du carving ! ©Jean-Pierre Noisillier/www.nuts.fr

- Advertisement -