Le bike park des Arcs / Peisey Vallandry a subi quelques transformations pour cet été 2015, avec notamment la création d’une nouvelle piste de descente. Bertrand Blanc, responsable de ce bike park, nous donne tous les détails sur ces évolutions.

Actumontagne.com : Quelles sont les nouveautés de l’été 2015 sur le bike park ?
Bertrand Blanc : Elles concernent les pistes de descente. Nous avons créé une piste bleue – « Marsupilami » – sur le secteur d’Arc 1800. Elle démarre de la gare intermédiaire du Transarc et passe notamment au-dessus du golf. Elle fait 4,2 km de long pour 400 m de dénivelé. La pente est modérée et nous avons aussi tracé de façon à ce que des portions plates viennent casser la vitesse. Nous avons aménagés des tables (sauts) et des modules qui conviendront aussi bien aux débutants qu’aux pilotes plus chevronnés. Il faut savoir qu’au niveau des tables, il y a tout le temps deux lignes possibles, avec des échappatoires ou des modules plus petits. Nous avons aussi prolongé et amélioré deux pistes de descente classées rouge : la Yellow Stone sur Arc 2000 et la Rock N’Arolles sur Arc 1600. A la fin de la saison, nous allons aussi retravailler la piste bleue Woodstock (sur Peisey/Vallandry), afin de la rendre encore plus roulable et plus ludique. Enfin, nous avons effectué un gros travail d’entretien sur les tables de la piste noire « La 8 », qui descend d’Arc 1600 à Bourg-Saint-Maurice. En raison de travaux de conduites forcées d’ERDF dans la forêt de Malgovert, nous avions dû modifier légèrement son tracé. Mais à l’automne, nous remettrons l’ancien tracé à jour.

© Andy Parant

Actumontagne.com : Combien de temps ont pris ces travaux ? Qui s’en charge ?
Bertrand Blanc : La création de la « Marsupilami » a mobilisé quatre personnes pendant vingt jours. Il a d’abord fallu faire du défrichage – nous avons choisi de la tracer entre deux pistes de ski, au milieu d’une forêt d’arcosses – puis pas mal de mini-pelle mécanique. De manière plus générale, l’entretien courant des pistes est assuré par quatre « bike patrols », qui arpentent aussi le domaine pour informer les vététistes comme les piétons, les sensibiliser à la cohabitation entre ces deux pratiques (rando pédestre et VTT) et les orienter vers les meilleurs itinéraires en fonction de leurs envies et de leurs capacités physiques /techniques. Par ailleurs, les clubs et associations locales (notamment le Club Arc Mountain Bike ou l’association Ride Addict) participent à l’entretien du domaine VTT et peuvent proposer divers aménagements sur les pistes existantes, qui doivent toutefois être préalablement validés par ADS, l’exploitant du domaine skiable des Arcs. On fait d’ailleurs une réunion d’entretien sur une journée avec tous les acteurs en début de saison.

© Andy Parant

Actumontagne.com : Prenez-vous en compte les retours des clients pour l’aménagement du bike park ?
Bertrand Blanc : Oui, bien sûr. Si les vététistes ont des suggestions à nous faire, nous les invitons à s’adresser aux caisses des remontées mécaniques, ou directement auprès des agents de ces remontées mécaniques. Ceux-ci ont été formés pour conseiller aux clients les meilleures pistes pour eux en fonction de leur niveau. Mais ils ont aussi un formulaire de réclamation qu’ils remplissent et transmettent à ADS. Dans la mesure du possible, nous tentons d’intervenir dans les 24 heures afin de corriger les éventuels dysfonctionnements signalés par nos clients.

Propos recueillis par Martin Léger

© Andy Parant

Pratique :
Le Bike Park des Arcs / Peisey Vallandry comprend 177 km d’itinéraires balisés entre 2600 et 800 m d’altitude. Vous avez le choix entre 23 pistes, dont 9 de descente (2 vertes, 3 bleues, 2 rouges, 2 noires), 5 itinéraires d’enduro (2 verts, 1 bleu, 1 rouge, 1 noir), 2 circuits de cross-country (rouge) et 7 liaisons. Sans oublier une zone freestyle à Arc 1600, un slopestyle, un four cross (niveau expert) et 7 practice parks (niveau débutant, ateliers ludiques d’initiation).
Ouverture tous les jours en continu, jusqu’au 29 août inclus. 22 € la journée (17 € le samedi), 17 € la demi-journée (matin ou après-midi), gratuit pour les moins de 10 ans. A noter aussi des packs forfait remontées mécaniques + location d’un VTT de descente Kona tout suspendu (200 mm de débattement) à 55 € la journée ou 40 € la demi-journée, dans les écoles de VTT partenaires Arc Mountain Bike à Peisey-Vallandry, Arc 1600 et Arc 1800.

- Advertisement -