Fantastique Alexis Pinturault ! Malgré une piste et des conditions de course largement favorables aux descendeurs, le skieur de Courchevel a remporté ce vendredi le combiné alpin de Chamonix, devant l’Italien Dominik Paris et le skieur du Grand Bornand, Thomas Mermillod-Blondin. Avec cette troisième victoire de la saison (la deuxième en combiné), Pinturault s’adjuge en prime le globe de cristal de la spécialité, pour la troisième fois de sa carrière (après 2013 et 2014).

Au classement final, il devance Mermillod-Blondin et le Norvégien Kjetil Jansrud. A noter l’excellent comportement d’ensemble des Français, avec la 4ème place de Victor Muffat-Jeandet, la 7ème place d’Adrien Théaux et la 10ème place du Chamoniard Blaise Giezendanner, auteur du meilleur temps de la descente (seulement 39ème à l’issue du slalom !).

De gauche à droite (Dominik Paris (2ème), Alexis Pinturault (1er) et Thomas Mermillod-Blondin (3ème) © Agence Zoom

Une fois n’est pas coutume, les organisateurs avaient décidé d’inverser l’ordre des disciplines, en raison des conditions météo. C’est donc le slalom qui a lancé les débats, avec les dossards 1 à 7 pour les 7 meilleurs mondiaux de la discipline, dont les 3 Français, Pinturault, Mermillod-Blondin et Muffat-Jeandet. Si ces derniers ont signé – dans cet ordre – les trois meilleurs temps du slalom, les descendeurs – bénéficiant d’une piste impeccable, ce qui n’est pas le cas lorsque la descente a lieu en premier, puisque les meilleurs de la descente partent à la fin en slalom – avaient largement limité la casse, avec Paris à 1 secondes 27 centièmes de Pinturault, Janka à 1’’28 et Jansrud à 1’’67. Au vu de la descente de près d’une minute cinquante qui attendait les coureurs (traditionnellement favorable aux glisseurs, davantage qu’aux techniciens), on pensait que cette avance serait insuffisante pour les Tricolores. L’abaissement du départ – avec du coup une descente amputée de 20 secondes – allait légèrement redistribuer les cartes, et permettre aux Français de signer un nouvel exploit, quelques semaines après leur fabuleux triplé de Kitzbühel.

 

- Advertisement -