Victorieuse de “seulement” un géant l’hiver dernier – achevé à la deuxième place de la coupe du monde de la spécialité – Tessa Worley a déjà égalé ce score, alors que l’hiver 2018-19 vient de démarrer. La skieuse du Grand-Bornand s’est en effet imposée samedi 27 octobre lors du slalom géant de Sölden – première épreuve de la coupe du monde – devant l’Italienne Federica Brignone et l’Américaine Mikaela Shiffrin. Il s’agit de la treizième victoire de la carrière de Tessa Worley en coupe du monde (toutes obtenues en slalom géant). Les Françaises réalisent une belle performance d’ensemble, avec également la 12ème place d’Adeline Mugnier (Les Gets) et la 13ème de Taïna Barioz (Courchevel). Les trois autres tricolores engagées (Romaine Miradoli -de Flaine – Clara Direz – des Saisies – et Doriane Escané – de Courchevel)  n’ont en revanche pas réussi à se qualifier pour la seconde manche. La dernière citée, désormais soutenue par le groupe MND, a toutefois réussi une performance correcte (35ème , à 74 centièmes de la qualification) pour la deuxième épreuve de sa jeune carrière en coupe du monde.

Tessa Worley, tout sourire lors de la journée presse des équipes de France de ski à Paris, le 8 octobre dernier © Martin Léger

Le slalom géant masculin prévu dimanche a en revanche été annulé, en raison des mauvaises conditions météo, et ce pour la deuxième année consécutive. Marcel Hirscher et autres Alexis Pinturault devront donc attendre le slalom de Levi (Finlande), le 18 novembre, pour lancer la saison de coupe du monde. Mais, contrairement à l’année passée, le slalom géant de Sölden sera reprogrammé, à une date et en un lieu qui restent à déterminer.

Photo de une : Tessa Worley a signé son 25ème podium en coupe du monde (dont 13 victoires), le deuxième à Sölden, où elle s’était classée deuxième l’hiver dernier © archives Agence Zoom