C’est le slogan du ski au printemps que les stations mettent en avant pour relancer la fréquentation touristique aux vacances de Pâques. La Compagnie du Mont-Blanc par exemple, travaille activement depuis plus de quatre ans, sur les périodes creuses. Et notamment celle du printemps, où l’on peut encore faire du très bon ski et vivre d’autres expériences.

Bien qu’elle n’adhère pas à l’opération Le Printemps du Ski, la Compagnie du Mont-Blanc met le paquet commercialement sur les vacances de Pâques depuis plusieurs années. « Sans rien lâcher sur le cœur de la saison hivernale, à savoir de Noël à début mars », précise en préambule Antoine Burnet, son directeur marketing et commercial. Il ne faudrait effectivement pas qu’à coup d’arguments objectifs (neige velours, ensoleillement plus généreux, températures douces, animations festives), et de promotions alléchantes, les vacances de printemps cannibalisent celles de fin d’année ou de février !
« Nous constatons l’émergence d’une clientèle qui fragmente davantage ses séjours au ski », indique Antoine Burnet. « Toutefois, suite à nos actions commerciales auprès d’une clientèle de proximité sur la région et la Suisse frontalière, nous gagnons au printemps des parts de marchés journées skieurs, avec des clients ski excursionnistes et courts séjours ». L’exploitant a développé le Mont-Blanc Rapid Card, abonnement annuel pour profiter des meilleurs tarifs à la journée du Mont-Blanc Natural Resort. Ciblant les skieurs et les visiteurs fréquents du Pays du Mont-Blanc, il offre un accès direct (sans passer par les caisses) à tous les sites de  glisse et de visite de la Compagnie du Mont-Blanc. Ce pass compte plus de 5000 adhérents.

Des séjours expériences

©Chamonix Unlimited Festival

Fort de la création de la marque commerciale Mont-Blanc Natural Resort, réunissant plus de 10 domaines skiables et des sites touristiques uniques, l’exploitant chamoniard cible également certains marchés lointains. « Ils génèrent des séjours ski, mais également des séjours dits « expériences », c’est à dire mixant initiation au ski, sous forme ludique, et visites de nos sites touristiques, comme l’Aiguille du Midi, la Mer de Glace et le Tramway du Mont-Blanc ».
Grâce à une météo plus agréable, le printemps est propice aux animations en plein air, notamment sur les pistes, à l’image du Chamonix Unlimited Festival (5-9 avril) et ses nombreux concerts. Une dimension festive qui génère aussi incontestablement de l’affluence sur la fin de saison.
Sophie Chanaron

 

photo ski : © M. Simonet de Laborie

- Advertisement -