La fédération française des clubs alpins et de montagne (FFCAM) constate que le nombre d’alpinistes se présentant au refuge du Goûter, sur la voie normale du mont Blanc, sans avoir réservé leur nuitée, est en nette progression par rapport à 2013. Elle déplore qu’en dépit du système de réservation obligatoire mis en place en 2013 et des actions de prévention menées notamment par les gendarmes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) postés à Tête Rousse, de plus en plus de candidats au mont Blanc ignorent les règles élémentaires, dont celle de s’assurer d’avoir une place pour la nuit à 3835 m d’altitude, avant de tenter l’ascension finale du mont Blanc. Pour Raymond Courtial, vice-président de la FFCAM « Trop c’est trop ! Il faut que les alpinistes prennent leurs responsabilités. Il faut respecter les règles et il appartient à chacun de s’informer en amont et de réserver sur le site mis à jour en temps réel : http://refugedugouter.ffcam.fr/resapublic.html ». La fédération alerte donc les autorités sur cette affluence en hausse qui pose des problèmes de sécurité, afin de trouver des solutions pérennes permettant de réduire ce flot d’alpinistes insouciants.

Mis en service l’été dernier,  le nouveau refuge du Goûter compte 120 places. En été, on compte jusqu’à 400 départs quotidiens pour l’emblématique sommet par sa voie normale, dite aussi voie royale.

- Advertisement -