L’Alpe d’Huez X-Challenge, c’est le nom du nouvel événement VTT qui aura lieu les 26 et 27 août dans la station des Grandes Rousses. Cette compétition ouverte à tous s’adresse à des vététistes complets, puisqu’elle mêle cross-country et descente.

L’Alpe-d’Huez X-Challenge est en quelque sorte né au Roc d’Azur, plus grand rassemblement européen de VTT cross-country, qui se déroule en octobre à Fréjus. "Depuis trois ans, la station tient un stand là-bas. Pour mieux vendre l’Alpe-d’Huez auprès de ce public de passionnés de VTT, il nous fallait d’abord leur vendre un événement qui leur corresponde», explique André Blanc, l’un des responsables parcours de cette manifestation mise sur pied par l’office du tourisme et Anim’Alp, la structure chargée de l’entretien et du balisage des sentiers VTT sur l’Alpe d’Huez.
Le "X" accolé au nom de l’événement n’est pas synonyme d’extrême, comme c’est souvent le cas avec ce genre d’appellation (X-Games par exemple). Il désigne en l’occurrence le caractère polyvalent de cette compétition qui mêle cross-country et enduro (descente), et qui n’est en aucun cas réservée à une élite de la discipline. "Il y aura certes des classements, mais l’Alpe-d’Huez X-Challenge se veut avant tout un événement festif. Notre objectif premier est de toucher un large public, assure André Blanc. On table sur 1000 à 1500 participants pour cette première édition".

Découverte du domaine caché

Les concurrents auront le choix entre trois niveaux de difficultés, bleu, rouge ou noir, correspondant à des parcours de 2 x 20 km, 2x 35 km ou 2x 50 km. Le cross-country est en fait une randonnée chronométrée sur l’intégralité de la boucle choisie, alors que l’épreuve d’enduro se déroule selon le même principe qu’un rallye automobile, avec des spéciales chronométrées et des parcours de liaison non pris en compte pour le classement.

Avec cet événement, l’Alpe-d’Huez souhaite aussi mettre en valeur ses 220 kilomètres de chemins VTT. "Nous nous sommes rendus compte que sur les 24 itinéraires balisés, les gens n’en connaissaient en moyenne que quatre. Ils ont souvent peur de s’aventurer sur certaines parties excentrées de notre domaine", explique André Blanc. Gageons que l’Alpe-d’Huez X-Challenge leur donnera l’occasion de combler cette lacune.

Martin Léger