Spécialiste des solutions de stockage et de séchage pour les magasins de sports, les hébergeurs et les professionnels de la neige et de l’outdoor, Koralp vient de fêter ses 15 ans au sein de la société Ski Solutions, basée à Noyarey dans la métropole grenobloise. Cette activité, récompensée du trophée montagne 2019 par la CCI Grenoble, génère aujourd’hui un chiffre d’affaires de 6M€ contre 600 000€ en 2005. Bilan et perspectives avec Antoine Gailly, co-dirigeant de la société, avec Jean-Hugues Louis.

Actumontagne : 15 ans déjà que Jean-Hugues Louis et vous-même avez racheté Koralp ! Avez-vous fêté cet anniversaire malgré le contexte sanitaire actuel ?
Antoine Gailly : Bien sûr, en deux temps et en prenant toutes les précautions nécessaires ! En juillet dernier, nous avons invité tous nos collaborateurs, mais aussi des anciens de la maison au château de Noyarey. Un moment fort et convivial. Le 10 septembre dernier, nous avons organisé un bel événement avec nos clients et partenaires historiques, banquiers et industriels. Séquence vélo au col de Charmeil par le côte de Montaud, avec une vingtaine de participants, puis retour dans nos locaux pour une présentation du groupe et de ses ambitions, déjeuner au golf de Charmeil à Saint-Quentin-sur-Isère. Certains ont ensuite pu participer à une compétition de golf, pendant que d’autres s’initiaient à ce sport ou profitaient du cadre champêtre du domaine de Charmeil.

Antoine Gailly (à droite) avec les collaborateurs et les partenaires de Koralp lors du temps fort spécial 15 ans !

Actumontagne : Quelles sont les principales étapes du développement de l’activité de Koralp ?
AG : Koralp a commencé dans l’équipement en mobilier technique des espaces location des magasins de ski, notamment le stockage sur rail de paires de ski, le rangement et le séchage des chaussures de ski, la conception d’établis de réglages du matériel de ski ou encore de bancs pour l’essayage des chaussures. Les premières années, nous nous sommes concentrés sur ces produits, leur fonctionnalité, leur robustesse, leur modularité ou encore leur design. Nous avons rapidement constaté que les hébergeurs avaient eux-aussi besoin de ce type de services.

Aménagement d’un magasin de location de skis

Actumontagne : Vous leur avez développé une gamme spécifique ?
AG
: Absolument et aujourd’hui, nous équipons de solutions sur-mesure les skis rooms des plus grands ou plus prestigieux opérateurs de montagne, comme le Club Med, MMV, MGM, CGH… Ensuite nous avons développé une gamme de vestiaires séchants pour les professionnels de la neige : services des pistes, personnel des remontées mécaniques ou encore moniteurs de ski. Nous avons également adapté des solutions de rangement et de séchage pour les particuliers. Leader dans le domaine du ski, nous nous diversifions dans d’autres univers. Nous venons de finaliser l’équipement de notre deuxième golf avec une offre de solutions astucieuses d’aménagement de vestiaires et de proshops.

Ski-room au Club Med Panorama Les Arcs avec des casiers séchants individuels

Actumontagne : Vous avez innové dans le domaine de la consigne à skis il y a quelques années. Ce marché vous offre-t-il encore des opportunités ?
AG
: Nous avons effectivement créé avec succès myskicase.com, une application on line permettant de réserver depuis son smartphone, son ordinateur ou sa tablette, un casier dans l’une de nos consignes en libre-service implantées dans une trentaine de stations de ski dans le monde, dont en Australie et en Nouvelle-Zélande. Nous avons déployé à ce jour plus de 5000 consignes à ski. Elles peuvent s’ouvrir avec un mobile, un code chiffré ou encore un forfait de ski. Ce service rencontre un vrai succès auprès des usagers. Son potentiel de développement reste important, notamment à l’export, où Koralp réalise 30% de son chiffre d’affaires.

Consignes à skis en libre service fonctionnant avec l’application myskicase.com

Actumontagne : Comment traversez-vous la période actuelle où l’activité économique est soumise à rude épreuve avec le Covid-19 ?
AG
: Lorsque le confinement a été décrété et que les stations de ski ont fermé le 15 mars dernier, notre saison était déjà faite. Jusqu’ici, nous n’avons pas eu de commandes annulées, mais nous pensons que notre activité va être forcément ralentie en raison de probables reports de projets. Cependant, il faut être capable de rester en éveil, d’être le plus agile possible en ces temps agités. Comme il y a 15 ans, nous sommes plein d’espoir et de courage ! Nous ciblons d’autres marchés à fort potentiel sur le séchage et l’assainissement, en France et à l’export. Nous avons des solutions à apporter dans le domaine du vélo dont la pratique et l’usage se développent partout, et pas qu’en montagne. Notre métier est de faire du mobilier technique pour stocker et sécuriser du matériel outdoor. Nous avons envie de voir les opportunités que nous offre cette crise, plutôt que de la subir.

Pour marquer le coup des 15 ans, sortie vélo sur les routes du Vercors en direction du col de Charmeil
- Advertisement -