81% des professionnels de la région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) jugent la fréquentation touristique estivale bonne, voire très bonne (contre 76% en 2018), selon le baromètre de conjoncture d’AURA Tourisme. En montagne, ce chiffre atteint même les 85%. Un satisfecit que l’on doit aux bonnes conditions météorologiques et notamment aux deux épisodes de canicules qui ont amené les vacanciers à prendre de l’altitude. Les séjours ont duré en moyenne 6,6 jours contre 5,9 en 2018. C’est dans les Savoie qu’ils sont le plus longs, avoisinant les 9 jours.
Dans son bilan de l’été 2019, l’ANMSM (Association nationales des maires de montagne) constate un taux d’occupation de 60% pour l’ensemble de l’été, soit 4% de mieux que l’an dernier. Les deux dernières semaines d’août auraient même vu ce taux grimper à 10%, confirmant le glissement des vacances d’été vers le mois d’août (taux en attende de confirmation). « Ces chiffres très encourageants viennent confirmer ce que nous pressentions en début de saison, à savoir un retour en force de la montagne l’été », se félicite Charles-Ange GINESY, président de l’ANMSM. « Les températures caniculaires n’expliquent pas tout. Les stations de montagne récoltent les fruits de leur politique de diversification, avec de multiples activités ludiques et sportives pour tous les publics. Au-delà, la montagne répond aux aspirations des Français : plus de nature, plus d’authenticité, en famille et au grand air ». (Source : plateforme ANMSM/G2A).