C’est en 2020 que la fibre optique va débarquer dans les stations iséroises dans le cadre du projet Isère THD (Très Haut Débit), porté par le Département et son délégataire Isère Fibre, filiale de SFR.

L’objectif des acteurs locaux du numérique, rappelé à l’Alpe d’Huez le 6 décembre dernier, est de raccorder 100% des Isérois (hors zones AMII réservée à l’initiative privée) à l’Internet très haut débit (THD) d’ici à 2024. Les travaux publics, tranchées, câblage, devraient démarrer dans les stations de l’Oisans dès le premier semestre 2020. « L’enjeu est d’éviter la fracture numérique entre les territoires urbains et ruraux, et de « booster » l’attractivité économique et touristique de l’Isère », a souligné le président Jean-Pierre Barbier. Ce RIP est le plus grand déployé à l’échelle d’un département.
D’un montant de 560M€ d’euros, ce chantier est le plus important de la mandature avec la création de 450 000 prises -80 000 le sont déjà- et 2 500 kilomètres de fibre optique déroulés en 8 ans ! L’État (97,5 M€), la Région Auvergne-Rhône, l’ensemble des intercommunalités iséroises ainsi qu’Isère Fibre participent au financement. « L’enjeu plus globalement du Très Haut Débit, c’est bien d’assurer le désenclavement des communes de montagne », a rappelé Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère et représentante de l’Association nationale des élus de montagne (ANEM).

Pour les stations de montagne de l’Isère, troisième destination touristique neige française, ce sera une avancée importante, puisque leur économie est très dépendante de l’économie digitale. 95% de leurs clients sont urbains et ultra-connectés et souhaitent continuer à l’être même en vacances.

©Département de l’Isère
- Advertisement -