Fondée en 2015 par cinq banques de la montagne, la Banque des Territoires-Groupe Caisse des Dépôts, et quatre banques régionales, le Crédit Agricole des Savoie (CADS), le Crédit agricole Sud-Rhône-Alpes (CASRA), la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes et la Caisse d’Épargne Rhône-Alpes, la Foncière des Alpes a contribué à la création de pas moins de sept hébergements touristiques dans les Alpes du Nord ces quatre dernières années. Soit l’équivalent de plus de 4000 lits.

Signature de la cession des murs du Club Med Les Arcs Panorama ce matin à Lyon : Olivier Mirande (BP Aura), Catherine Chanthaboun (CASRA), Laurent Loire (CERA), Pascal Savary (Atream), Edith Martin-Bonnenfant (Foncière des Alpes), Michel Pupin (CDC), Gaël Amblard (CADS), Alain Corse (Caisse d’Épargne Franche Comté)

Aujourd’hui, elle a cédé au fonds d’investissement Atream les titres qu’elle détenait de son premier actif exploité par le Club Med : le resort Les Arcs Panorama. Parmi les plus grands villages-clubs de montagne au monde, l’établissement a ouvert l’hiver dernier.
« La Foncière n’a pas de vocation patrimoniale », rappelle Édith Martin-Bonnenfant, sa présidente. « Le produit de cette cession sera réinvesti pour faire émerger de nouveaux projets structurants pour le territoire ». Investisseur atypique et local doté de 30 M€ de fonds propres, la structure financière s’est donnée comme mission de redynamiser l’économie touristique en montagne. Elle a déjà permis d’injecter plus de 300 millions d’euros dans les stations des Alpes du Nord.

Club Med Les Arcs Panorama : 430 chambres, soit 900 lits chauds créés dans la station de Haute-Tarentaise en exploitation hiver comme été