Une convention inédite vient d’être signée entre les exploitants du domaine skiable des 3Vallées (Sevabel pour Les Menuires, Setam pour Val Thorens, S3V et Méribel Alpina pour Méribel et Courchevel), le Parc national de la Vanoise, l’ONF, l’ONCF (Office national de la chasse et de la faune sauvage), la Fédération départementale de chasseurs de Savoie et l’Observatoire des galliformes de montagne. Elle vise à la conservation de trois espèces d’oiseaux fréquentant en hiver les territoires sur lesquels sont aménagés les domaines skiables : le tétras-lyre, le lagopède alpin et l’aigle royal.
Avec le développement des loisirs de plein air, ces espèces sont de plus en plus exposées à un ensemble de perturbations pouvant altérer leur comportement et impacter leur survie.

Couple de lagopèdes alpins © Parc national de la Vanoise – Ludovic Imberdis

Les signataires souhaitent mieux connaître l’utilisation par les oiseaux ciblés des zones dites refuge ou de quiétude créées dans ou en dehors des domaines skiables. Ils souhaitent aussi mesurer les impacts des dérangements liés aux pratiques sportives hivernales et à l’aménagement du territoire, et enfin, communiquer auprès des pratiquants (ski de randonnée et raquettes) afin qu’ils adaptent leurs comportements et respectent les périmètres de protection, gages de leur efficacité.
En pespective de l’accueil des prochaines étapes de coupe du monde de ski alpin mais surtout des Mondiaux de 2023 par Méribel et Courchevel, les signatures de cette convention triennale entendent envoyer un message fort sur la conciliation entre activités sportives et biodiversité et le caractère exemplaire des partenariats développés en Savoie.

Les signataires de la convention près de la Réserve naturelle du Plan du Tuéda © Nicolas Gomez – Parc national de la Vanoise

Dans cet accord, les domaines skiables apportent un financement conséquent de 96000€ pour les 3 ans, qui va permettre notamment l’achat des balises satellitaires qui seront posées sur les oiseaux, et le matériel de capture nécessaire.
Les domaines skiables prévoient également une communication autour du projet à destination du grand public. La démarche s’inscrit également dans la dynamique engagée par le Parc national de la Vanoise pour la faune en hiver avec la campagne de sensibilisation Be Part of the Mountain et la poursuite de l’équipement en balises des câbles de remontées mécaniques pour mieux concilier activités hivernales et quiétude de la faune sauvage en hiver.

Photo de Une : Coq de tétras-lyre pendant les parades au printemps ©Parc national de la Vanoise /Philippe Benoit