Moûtiers et les villages environnants sont regroupés sous l’appellation touristique Cœur de Tarentaise. La nouvelle directrice de l’office de tourisme, Émilie Rouzaud, présente les atouts de cette destination : un tourisme doux et contemplatif, des activités paisibles en pleine nature…

Actumontagne : L’appellation Cœur de Tarentaise couvre quel territoire ?
Émilie Rouzaud : L’office de tourisme Cœur de Tarentaise représente six communes : Moûtiers, Hautecour, Notre-Dame-du-Pré, Pomblière-Saint-Marcel, Salins-Fontaine et Les Belleville (commune de Saint-Martin-de-Belleville, des Menuires et de Val-Thorens). Comme ces grandes stations ont leur office de tourisme, nous concentrons notre communication sur Moûtiers et les villages environnants.

Émilie Rouzaud, directrice OT Cœur de Tarentaise ©DR

Actumontagne : Quel est le positionnement de ce territoire ?
É. R. : Il se caractérise par un tourisme doux et contemplatif. Du slow tourisme, en quelque sorte. Nous avons par exemple plusieurs sentiers thématiques au départ de Moûtiers : arboretum, faune et flore, land art, belvédères… Une cinquantaine de randonnées — parcourant alpages, villages et sentiers balcons — sont également référencées sur notre site. Les refuges situés sur notre territoire sont très confortables, donc adaptés à une première nuit en montagne. Nos visiteurs ne viennent pas “faire de la montagne”, mais “être en montagne”. L’important est d’être au contact de la nature, sans forcément rechercher l’effort physique ni l’exploit. Ceux qui ont envie de sensations fortes ont à leur disposition la méga tyrolienne de Val-Thorens, ou la luge d’été des Menuires, mais ici, le séjour n’est pas 100 % adrénaline. L’idée est de profiter du terrain de jeu naturel, sans avoir besoin d’infrastructures : balades, villages, alpages, fermes…

Un cadre bucolique pour un tourisme doux ©Cyril Gervais

Actumontagne : Vous misez également beaucoup sur le vélo ?
É. R. : Oui, tous les types de vélo. Côté vélo de route, les cols des environs offrent de beaux challenges aux cyclistes aguerris (Madeleine, Iseran, Cormet de Roselend…). Pour le VTT, Les Trois-Vallées représentent un immense terrain de jeu, avec de nombreux itinéraires de tous niveaux et des remontées mécaniques pour y accéder. Mais nous avons aussi une offre destinée au VTT à assistance électrique. Deux nouveaux itinéraires de VTTAE viennent d’être inaugurés cet été. Le premier est une boucle d’initiation au départ de Notre-Dame-du-Pré, de 10 kilomètres et 410 mètres de dénivelé, à la découverte de beaux alpages, d’une cascade, et d’un point de vue sur le mont Blanc. Le deuxième itinéraire démarre de Hautecour, et parcourt 24 kilomètres et 940 mètres de dénivelé entre forêts et alpages. Au total, le territoire comporte cinq itinéraires adaptés au VTTAE, avec des commerçants, restaurants et hôtels labellisés Accueil vélo. Par ailleurs, nous sommes sur le parcours de deux étapes du Tour de France les 16 et 17 septembre, qui vont sans doute prolonger notre saison estivale.

Actumontagne : Et Moûtiers ?
É. R. : Moûtiers représente un camp de base idéal pour le slow tourisme. Il a d’ailleurs reçu en février le label national “Village étape”, qui distingue les petites communes où il est intéressant de s’arrêter, en sortant des grands axes routiers. L’un de ses atouts : un parcours de street art reliant seize œuvres monumentales et colorées, parmi les trente-et-une fresques de la ville. Ici, même l’art est en plein air !

Jeanne Palay

Des itinéraires vélo, l’un des atouts de la destination Cœur de Tarentaise ©Christine Ancel

Autres événements cyclistes :
• Tour de Savoie-Mont-Blanc les 6 et 7 août, avec départ de Moûtiers le 6 août.
• Critérium du Dauphiné le 14 août.

- Advertisement -