Arêches-Beaufort est un paradis pour les randonneurs pédestres, traileurs et cyclistes. Le village est aussi une destination fraîcheur avec pas moins de dix lacs dans ses environs et un plan d’eau, celui de Marcôt, où un « Aqua Park » voit le jour cet été. De quoi pratiquer une foule d’activités aquatiques comme le canoë, le stand-up paddle ou la pêche.

Le lac de Roselend n’est pas seulement un magnifique écrin niché à 1600 m d’altitude, que les cyclistes en route vers le Cormet de Roselend ont tout loisir d’admirer durant leur ascension. Comme ceux de la Gittaz et de Saint-Guérin, ce lac est utilisé pour la production d’hydro-électricité. Ces trois retenues artificielles font également partie des spots de pêche de la vallée du Doron de Beaufort, où les détenteurs d’une carte valide peuvent prendre jusqu’à six poissons par jour (taille minimum 23 cm). La rivière du Doron, ainsi que l’étang et la rivière de Marcôt sont les autres destinations pour qui aime bien taquiner la truite (fario ou arc-en-ciel), l’omble chevalier ou le saumon de fontaine, qui font partie des espèces les plus répandues dans le secteur de Beaufort.

Balade aquatique sur le lac de Saint-Guérin sous la passerelle himalayenne ©Sigrid Pelisset/OT Arêches-Beaufort

Naviguer sous la passerelle de Saint-Guérin

Vous cherchez une activité physique plus intense, mais rafraîchissante ? Vous trouverez votre bonheur au lac de Saint-Guérin, « plus petit que Roselend, mais avec du coup un côté plus cocooning et intime, dans un cadre féerique », selon Emilie Rentler, gérante d’un food-truck au bord de ce lac situé à 1557 m d’altitude. Elle s’occupe aussi de la location de canoë, kayak et stand-up paddle (SUP), trois activités qu’on pratique sur les eaux de Saint-Guérin, qui oscillent généralement entre 14 et 17 °C en été (prêt de combinaison possible pour le SUP, en plus du gilet de flottaison obligatoire pour les trois activités). «La plupart du temps, les clients font des locations d’une heure, parce que c’est le temps qu’il faut pour faire tranquillement le tour du lac. Ça permet notamment d’aller sous la passerelle himalayenne – 83 m de long, à 20 m au-dessus de l’eau – et de s’enfoncer dans les gorges que surplombe cette passerelle », précise Emilie Rentler.

Aller explorer les confins du lac de Saint-Guérin, un vrai bonheur que permet le canoë-kayak ©Sigrid Pelisset/OT -Beaufort

800 mètres de dénivelé plus bas, vous pourrez aussi tester votre équilibre au JAG / Aqua Park de Marcôt, nouveauté de l’été 2021. Une quarantaine de modules (parcours d’obstacle, toboggan, mur d’escalade sur l’eau, catapulte, etc), répartis en deux boucles formant une sorte de fleur sur l’eau (une facile, une plus difficile) vous attendent. « C’est certes une activité sportive, mais pas compliquée techniquement, ni dangereuse. On peut choisir de la faire en courant ou sur un rythme plus tranquille. C’est vraiment une activité familiale par excellence, qui s’adresse aussi bien aux enfants – à partir de 6 ans, sans taille minimum – qu’aux parents ou aux grands-parents », assure Pascal Girard, le gérant du JAG.

Martin Léger

Pratique : Lac de Saint-Guérin : location de paddle, canoë et paddle de 10h à18h (voire 19h, plutôt en août), pour 30 minutes, 1h ou 2h. Tarifs pour une heure : 10 € par personne pour le canoë ou le kayak (5 € pour les -12 ans), 15 € / 12 € pour le paddle (à partir de 8 ans) . Tél : 07 64 16 14 08

JAG Aqua Park Marcôt : 10 € par personne la session d’une heure. Réservation possible (sur www.tyrolaventure73.fr) mais pas obligatoire. Tel : 06 11 27 76 72

Le tout nouveau Aqua Park d’Arêches, the place to be cet été ! ©Dan Llicic
- Advertisement -