Entre Beaufortain, Aravis et Pays du Mont-Blanc, le Val-d’Arly est un territoire qui invite à décompresser, à déconnecter et à ralentir. Deux exemples de ce slow tourisme, basé sur la rencontre entre vacanciers et habitants : la ferme des Trois petits cœurs, et la danse intuitive.

“Nous proposons des visites gratuites de la ferme, à l’heure de la traite, tous les vendredis à 17h. Pour montrer notre savoir-faire, et pour expliquer notre métier et notre mode de vie, rythmé par les animaux. Un métier dur, mais un métier passion”, affirme Laetitia Socquet-Juglard, qui travaille avec son mari Alexandre à la ferme des Trois petits cœurs, à Cohennoz. Un nom choisi en référence à leurs trois enfants, qui vivent eux aussi en osmose avec les animaux.
Avec un troupeau de trente-cinq vaches laitières, la ferme produit 170 000 litres de lait par an. Une partie de cette production est acheminée à la coopérative de Flumet. Et depuis cet automne, le couple fabrique ses propres tommes fermières. Lætitia vient d’ailleurs de quitter son emploi à l’extérieur pour travailler à temps complet à la ferme avec son mari, et développer cette nouvelle activité de transformation du lait.

Alexandre Socquet-Juglard fait partager sa passion pour son métier de producteur de lait


Autre nouveauté : un magasin à la ferme, où sont commercialisées les tommes fermières de l’exploitation, ainsi que d’autres produits locaux : tommes de chèvre, beaufort, reblochon fermier, saucisson de vache (fabriqué à partir du lait de la ferme)…
L’état d’esprit de la famille ? Une véritable chaleur humaine et l’envie de partager leur univers, aussi bien au sein de leur magasin que lors des visites de la ferme.

Libératoire et joyeux

L’univers de Nathalie Lapraz est bien différent, mais la notion de partage est la même. Cette praticienne en médiation artistique s’est spécialisée dans la danse intuitive. Installée à Notre-de-Dame-de-Bellecombe, sous l’identité commerciale Balance ton moi, elle propose des ateliers d’une heure et demie pour les adultes et d’une heure pour les enfants.
“La danse intuitive est une danse spontanée, qui part de soi. Elle invite à bouger et à danser comme on est. Sans mouvement imposé, ni rythme à suivre. Pas besoin d’avoir une expérience de la danse, ni une bonne condition physique. Il s’agit juste d’accueillir son corps et ses pensées, en interaction avec les autres. C’est libératoire et joyeux”, souligne Nathalie Lapraz.

La danse intuitive, la nouvelle activité qui fait du bien du Val d’Arly ©Balance-ton-moi

Différentes thématiques guident les ateliers : les saisons, danser pour partager, danser pour se réinventer… “Parfois je demande aux participants d’imaginer être un animal. Le mouvement vient plus facilement, on ne fait plus attention au regard des autres. On apprend aussi à être bienveillant avec soi-même et les autres”. Les musiques joyeuses et la danse intuitive permettent de lâcher prise, de se détendre et de se ressourcer. Et même de développer la confiance en soi.
Le petit plus : après une découverte de l’activité pendant les vacances, il est possible de continuer à pratiquer chez soi, en visioconférence avec Nathalie. Pour rester dans cette dynamique positive et gaie.

Jeanne Palay


Ferme des Trois petits cœurs : 06 26 24 41 00. Magasin ouvert de 10 h 30 à 12 h 30, et de 14h 30 à 18 h 30.
Nathalie Lapraz : 06 59 69 24 28. 18 € la séance pour les adultes et 10 € pour les enfants. À suivre sur Facebook et Instagram “Balance ton moi”.

Dans le Val d’Arly, le temps suspend sa vitesse folle. Place au slow tourisme dans les villages du territoire, comme ici à Notre-Dame-de-Bellecombe ©J.P. Rouvier

- Advertisement -