En visite samedi 6 novembre au Grand-Bornand, le Premier Ministre Jean Castex a confirmé que les stations de ski rouvriraient cet hiver sans pass sanitaire… du moins pour l’instant. En effet, le sésame deviendrait nécessaire si le taux d’incidence national venait à dépasser le seuil des 200 cas pour 100 000 habitants (il est actuellement de 62). Les stations bénéficieraient toutefois d’un délai de huit jours pour s’organiser. Par ailleurs, et sans grande surprise, Jean Castex a confirmé que le masque serait obligatoire dans les files d’attente des remontées mécaniques – ainsi que dans les appareils fermés de type télécabines – mais qu’on pourrait toutefois l’ôter une fois installé sur les télésièges (et donc a fortiori sur les téléskis).

- Advertisement -