Monument le plus visité de Savoie – plus de 66 000 visiteurs par an-, l’abbaye de Hautecombe, sur les hauteurs du lac du Bourget à Saint-Pierre-de-Curtille, aura retrouvé d’ici à la fin de ce mois d’avril, les huit statues qui ornent la façade Nord et Ouest de son église. Déposées il y a une dizaine d’années pour les préserver en attendant de faire peau neuve, elles viennent d’être rénovées ou recrées de toutes pièces pour les plus abîmées. Ces imposantes statues de l’église abbatiale, nécropole de la Maison de Savoie -une quarantaine de ses membres y sont enterrés-, datent pour certaines du 15e siècle, d’autres de la rénovation de l’abbaye en 1830. Elles représentent les vertus de cette dynastie royale européenne, fondée au XIe siècle dans les Alpes.

Renaud Beretti, vice-président du Département de la Savoie, délégué à la culture et au patrimoine lors
de la réinstallation des quatre premières statues ©Département Savoie

La restauration de ces sculptures, confiées à l’atelier spécialisé Jean-Loup Bouvier près d’Avignon (interventions à Notre-Dame-de-Paris, église Saint-Eustache à Paris, façade du château de Versailles, le Palais du Facteur Cheval, château de Grignan…) aura duré plus de 20 mois. Elle s’inscrit dans le cadre d’un chantier de rénovation plus vaste de l’ensemble des façades et des toitures de l’abbaye de Hautecombe. Entamé début 2017, il doit s’achever à la fin de l’été prochain.

Les échafaudages de la façade d’entrée de l’église abbatiale devraient disparaître à Pâques ©Actumontagne

Ces travaux d’un montant de plus d’un million d’euros sont financés à 15% par la Fondation d’Hautecombe et à 85% par l’Europe, dans le cadre du programme de coopération transfrontalière franco-italien Alcotra. Ce dernier s’intègre dans le projet baptisé Ducs des Alpes, piloté par le Département de la Savoie. Il vise à développer le tourisme transfrontalier en créant un itinéraire reliant plusieurs sites historiques français et italiens : l’abbaye de Hautecombe donc, le château des ducs de Savoie à Chambéry, le château de Racconigi et le château de la Manta tous deux situés dans le Piémont en Italie.