Attention : exposition exceptionnelle ! Jusqu’au 6 novembre, une expo temporaire sur le peintre Antoine Sublet est présentée au musée de la Correrie de la Grande Chartreuse, à Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Son nom ne vous dit rien ? Normal, cet artiste du XIXe siècle a principalement œuvré pour les moines chartreux, déployant son talent au cœur des monastères. Ses œuvres n’ont été vues que par des moines. Inaccessibles au grand public, et donc inconnues, malgré leur beauté.

Antoine Sublet, un peintre du XIXe méconnu, détaché des gloires terrestres ©Musée de la Grande Chartreuse

Vingt-cinq de ses tableaux, venus de différentes chartreuses en Europe, sont exposés pour la première fois. Et peut-être la seule !

À découvrir, entre autres : des portraits de Révérends-Pères de la Grande Chartreuse, un tableau d’autel de 6 mètres de haut réalisé pour l’église de la Grande Chartreuse. Et un tableau conçu pour la chartreuse de Neuville (Pas-de-Calais), devenu l’emblème de l’imprimerie des chartreux.

La scénographie, immersive, a été réalisée en partenariat avec le lycée Ferdinand Buisson de Voiron, et le lycée Barthélémy Thimonnier de l’Arbresle (Rhône). “Le visiteur est plongé dans l’ambiance des monastères, pour ressentir ces œuvres à la façon des chartreux”, souligne Pierre Deveaux, le directeur du musée.

L’exposition dévoile aussi la vie et la carrière artistique d’Antoine Sublet. Notamment son attachement à l’ordre des chartreux, et son détachement des gloires terrestres.

Jeanne Palay

Une scénographie réalisée en partenariat avec le lycée Ferdinant Buisson de Voiron et le lycée Thimonnier de l’Abresle dans le Rhône ©Musée de la Grande Chartreuse
- Advertisement -