Hébergeurs, restaurateurs, agriculteurs, prestataires d’activités, élus, journalistes… C’est un large panel d’acteurs de l’écosystème touristique de Haute-Maurienne Vanoise qui a participé aux premières assises du tourisme de ce territoire de Savoie. Soit une centaine de personnes connectées en visioconférence pour découvrir la vision du tourisme en 2030 portée par la Communauté de communes Haute-Maurienne Vanoise et l’office de tourisme intercommunal.

« En 2030, la Haute-Maurienne Vanoise sera une destination de tourisme alpin à la pointe du développement durable », a souligné Nathalie Furbeyre, vice-présidente de la CDC, en charge du tourisme, et à l’initiative de ces rencontres inédites, animées par l’agence Poprock.

paysage neige savoie
A.Pernet

Des rencontres riches et denses, au cours desquelles les participants ont pu largement s’exprimer lors d’ateliers thématiques interactifs : diversification des activités hivernales, rallongement des ailes de saisons, nouveaux clients, revenus alternatifs à ceux du ski alpin, limitation de l’empreinte écologique de l’activité touristique, adaptation au changement climatique.

L’humain, l’économie et l’environnement, voilà trois des mots clés de la stratégie touristique à long terme que la destination construit. En juin, ces travaux contribueront à l’élaboration du nouveau contrat Espace valléen 2021-2027. A la clé de ce programme de développement axé sur la diversification touristique en montagne, des financements publics alloués par l’État, la Région Auvergne Rhône-Alpes et l’Europe (FEDER) pour réaliser les projets en lien avec un tourisme multisaison et diversifié, soucieux de son environnement naturel et des populations locales.

- Advertisement -