Avec un chiffre d’affaires de plus de 4 milliards d’euros en 2019 et 6000 emplois la filière outdoor (conception, fabrication et distribution d’articles de sports de nature, est l’un des secteurs économiques les plus dynamiques de la région Auvergne-Rhône Alpes, berceau de cette industrie en Europe.
Tous les deux ans, un observatoire dédié est réalisé à la demande du Département de la Haute-Savoie qui concentre 38% des entreprises, 48% des emplois et 72% du chiffre d’affaires cumulé régional.

En progression constante jusqu’en 2019, la filière outdoor est mise à mal depuis un an par l’épidémie de covid-19. La fermeture des remontées mécaniques cet hiver pèse sur l’activité d’une grande partie des entreprises du secteur, même si elles ont diversifié leur production depuis quelques années années. En moyenne, leur chiffre d’affaires a baissé entre 5 et 10% en 2020. Le choc économique devrait néanmoins se faire sentir plus lourdement dans les mois à venir, en particulier pour les sociétés plus dépendantes des sports d’hiver (CA en baisse de 50% pour les articles de sports d’hiver en 2020).

Ces dernières sont confrontées à la mise au ralenti, voire à l’inactivité de leur outil industriel. Et elles sont pessimistes pour l’avenir, dans la mesure où les commandes de la rentrée prochaine seront proches de zéro, leurs clients (les détaillants) ayant des stocks de matériel (skis alpins entre autres) n’ayant pas ou peu servis cette saison.

Aussi OSV et la filière demandent à être soutenus jusqu’à la fin de l’année pour passer le cap. Seules 30% des entreprises se déclarent à l’équilibre ou en développement en ce début 2021 (contre 84% en 2017). Beaucoup d’entre elles n’ont presque plus de marge de manoeuvre après avoir puisé dans leurs fonds propres et consommé une bonne part des PGE.
Elles réclament l’accès au fond de solidarité jusqu’à fin 2021 pour les entreprises ayant une perte de plus de 50% de chiffre d’affaires ; la prise en charge jusqu’à 70% des charges fixes, idem pour l’activité partielle à 100%, ainsi que la prolongation de FNE-formation avec prise en charge à 100%.

showroom annecy days
Des showrooms avec respect des gestes barrières pour les Annecy Days © David Malacrida/OSV

Création d’une plateforme BtoB digitale

Pour relancer l’activité commerciale de l’outdoor dans un contexte où il n’y a plus de salons physiques et où les contacts contraints, OSV mène des actions pour retrouver sa dynamique avec l’appui du numérique. Avec l’aide de la Région AURA, le réseau vient de lancer le site vitrine OSV Digital Brand Room. Il vise à devenir une véritable plateforme BtoB à destination des marques et des détaillants.

Les rendez-vous physiques restent néanmoins importants pour OSV. Après le succès des Annecy Days, les 11 et 12 janvier dernier, où 80 magasins ont pu découvrir les collections hiver 2022 d’une soixantaine de marques -dans le respect des gestes barrières-, le collectif à l’initiative de cette animation commerciale, souhaite réitérer l’opération pour les collections été 2022 (textile, mais aussi chaussures, équipement et accessoires cette fois-ci). Rendez-vous les 21 et 22 juin au parc des Glaisins pour les Annecy Days Summer Édition 2021, où seront également présentés et à tester, les candidats aux French Outdoor Awards 2022.

- Advertisement -