Jean-Marc Simon, directeur général du Syndicat National des Moniteurs de Ski Français, a annoncé hier, à l’occasion du congrès annuel de Domaines Skiables de France, à Grenoble, la création d’un fonds de dotation « Enfance et Montagne ». Abondé à hauteur de 200 000 euros par le syndicat qui fédère les 17 000 « pulls rouges » de France, ce fonds a vocation à financer les classes de découverte de la montagne, été comme hiver, « indépendamment de la réservation – ou non – de cours de ski. L’aide sera de 1000 euros par classe et par voyage. »

©Club Med/ESF

Une bonne façon de redresser la barre pour les classes de neige, dont la situation pour l’hiver à venir est catastrophique. La députée LR de Savoie et Rapporteur au budget du Tourisme Emilie Bonnivard, elle aussi présente à ce congrès annuel de DSF, a ainsi rappelé que les régions Grand Est et Ile de France ont purement interdit les départs en classe de neige pour l’hiver à venir, et appelé à booster les départs intra-régionaux, par exemple en Savoie ou dans les Pyrénées. Même si elle est suivie d’effets, cette incitation ne sera certainement pas suffisante pour assurer un niveau correct de réservations. « C’est plié pour cet hiver, et ça va faire très mal à certaines petites et moyennes stations, qui vivent énormément de ces classes de neige », redoute Jean-Marc Simon. La création de ce fonds de dotation par le SNMSF tombe donc à point nommé.

Photo de une : ©Peignée Verticale/T. Nalet

- Advertisement -