« Nous ne sommes ni optimistes, ni pessimistes, nous sommes combatifs ». C’est en ces termes que Vincent Rolland, co-président de Savoie Mont-Blanc Tourisme (SMBT), a résumé devant la presse l’état d’esprit des troupes de la destination touristique lors de son traditionnel workshop !
Le Covid-19 n’a pas eu raison de ce temps fort d’avant-saison auquel plus de 110 journalistes s’étaient inscrits. « Nous avons tout fait pour maintenir en présentiel ce rendez-vous incontournable depuis une quinzaine d’années », a lancé avec émotion Claudie Blanc-Éberhart, la directrice générale de SMBT.
Ce meeting parisien est l’occasion de donner la tonalité de la prochaine saison d’hiver sur laquelle pèse encore beaucoup d’incertitudes. « Mais, on nous avait annoncé un été apocalyptique. Or, les vacances scolaires estivales en montagne ont été exceptionnelles par leur niveau de fréquentation et par le renouvellement considérable des clientèles », s’est félicité Vincent Rolland.
« Cet hiver, il faut donc être encore plus offensif et rajouter des moyens sur les campagnes de promotion d’automne », a souligné le député savoyard. Ainsi, le Conseil Savoie Mont-Blanc, bailleur de fond de SMBT, a remis au pot avec une enveloppe supplémentaire de 500 000€ pour financer une campagne télévisée ciblant la clientèle française. Elle viendra en résonance de celles initiées par France Montagnes et Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme.

Donner envie de venir en Savoie Mont-Blanc

Le message visera bien sûr à donner envie de venir en Savoie Mont-Blanc l’hiver prochain, tout en rassurant sur les protocoles sanitaires en station -largement éprouvés cet été- et sur les facilités d’annulation si jamais la situation sanitaire se dégradait.

« Il ne faut pas spéculer sur l’avenir, travaillons à être souple, agile et réactif comme les opérateurs touristiques doivent l’être dans de telles circonstances », a insisté Vincent Rolland qui a profité de l’occasion pour présenter le successeur de Claudie Blanc-Éberhart au 1er janvier prochain. Il s’agit de Michaël Ruysschaert, directeur de l’office de tourisme d’Avoriaz qui a particulièrement travaillé sur la clientèle des jeunes, stratégique pour la montagne.

L’environnement, préoccupation majeure

À ce jour, selon un baromètre G2A pour SMBT sur les intentions de départ des Français l’hiver prochain, deux sur dix se disent prêts à partir en vacances, cinq sur dix sont en ballotage, trois sur dix restant chez eux. « Pour les 3/4 de ceux qui ont l’intention de partir, c’est en France qu’ils veulent aller, et en priorité à la montagne qui concentre 50% des intentions de départ », indique Christelle Ferrière, directrice marketing de SMBT, la destination captant 50% des suffrages. Pour elle, les offres de courts séjours et/ou de séjours en décalés font partie des leviers contre les freins aux vacances à la montagne. 63% des Français sont intéressés par des départs en dehors du samedi au samedi ».

AlexisOlivier Sbriglio (au centre) a animé la prise de parole des responsables de Savoie Mont-Blanc Tourisme

Autre enseignement du baromètre, la préoccupation des Français à l’égard des questions environnementale s’accroit. Ils plébiscitent une montagne plus responsable et un tourisme plus durable, « dans l’ADN de nos 110 stations depuis fort longtemps », pour Vincent Rolland. Un engagement vert que la crise sanitaire actuelle accélère.

Parmi les initiatives green à géométrie variable citées pêle-mêle pour cette saison : la labellisation Flocon vert (Chamonix, Châtel, Megève labellisées, Les Arcs, Courchevel, Avoriaz en cours), forfait à prix réduit pour encourager les déplacements responsables (Orelle), espaces ski nature, des pistes volontairement non damées (Les Portes du Mont-Blanc et Sainte-Foy-Tarentaise), hébergements et équipements moins énergivores (Qualité Hébergement des Sybelles ou couverture patinoire de Valloire)…

Photo de Une (de gauche à droite) : Michaël Ruysschaert, directeur général de Savoie Mont-Blanc à partir de janvier prochain, Vincent Rolland, co-président de SMBT, Claudie Blanc-Éberhart, directrice générale de SMBT dont c’était le dernier workshop presse avec ce titre, et Christine Ferrière, directrice marketing

- Advertisement -