Savoie Mont-Blanc Juniors, Savoie Mont-Blanc Tourisme, l’École de Ski Français et les Domaines skiables de France tirent la sonnette d’alarme face aux annulations en chaîne des séjours en classe de neige et colonies de vacances pour l’hiver prochain. Et pour cause, ces séjours génèrent une activité importante dans les territoires, notamment lors des périodes moins touristiques, comme le mois de janvier. De même, ils contribuent au renouvellement des clientèles, indispensable sur le marché mature du ski.

Hébergements, écoles de ski, guides de montagne et accompagnateurs, remontées mécaniques, transporteurs,s’organisent pour proposer des conditions d’annulation et de remboursements facilités. « N’annulez pas l’organisation de vos séjours et sorties scolaires de façon prématurée », lance Violette Villette, présidente de Savoie Mont-Blanc Juniors. « Faites-nous confiance, tout se passera bien ! Les enfants ont besoin de coupure l’hiver et de bouger, plus encore que l’été, et la montagne est prête à les accueillir en prenant toutes les précautions nécessaires ».

©Peignée Verticale/T. Nalet

Le secteur a largement démontré l’été dernier sa capacité à s’adapter à la crise sanitaire en mettant en place des protocoles efficients. Et de redouter que si ces renoncements persistent que les centres de vacances ferment définitivement…

Le député de Savoie Vincent Rolland, co-président de Savoie Mont-Blanc Tourisme, est sur le pont à l’Assemblée nationale sur cette question des classes de neige avec les parlementaires montagnards. « On attend dans les jours qui viennent un geste fort de l’Éducation nationale et même du ministre », a-t-il déclaré lors du workshop presse Savoie Mont-Blanc vendredi 18 septembre à Paris.

- Advertisement -