Pour favoriser la reprise de l’activité du tourisme en montagne après un hiver calamiteux (830M€ de chiffre d’affaires perdus), et réinventer ce secteur économique de poids, le Département de l’Isère va mobiliser quelque 10M€ sur trois ans.

Ce plan montagne isérois vient en complément des plans de soutien et de relance de l’État, en cours d’élaboration, et de la Région. Pour les massifs isérois, il servira notamment à accélérer leur attractivité aux quatre saisons, à soutenir « de manière raisonnée » l’activité ski, celle-ci restant à ce jour le moteur économique de l’hiver, tout en encourageant la diversification de l’activité touristique. Cette enveloppe viendra aussi épauler la revalorisation des centres de vacances, indispensables à la diffusion de la pratique et de la culture montagne des jeunes générations, clients de demain de la destination.

Le volet environnement sera bien sûr abondé pour favoriser les mobilités douces entre plaine et stations, comme l’aménagement d’ascenseurs valléens par câble, ou encore pour aider la rénovation thermique des refuges de montagne.

Photo de Une : C’est à Bourg-d’Oisans que le président Jean-Pierre Barbier et la vice-présidente Chantal Carlioz ont présenté le plan montagne du Département, en présence de Guy Verney, président de la CC de l’Oisans et de Pierre Balme, président de l’association des maires de stations de montagne de l’Isère ©CD38

- Advertisement -