Ils ont 22 et 23 ans et ont troqué leur tenue de sportifs de haut niveau pour celle d’entrepreneurs d’aujourd’hui. C’est à dire look d’étudiant plutôt que costume cravate ! Arthur Jallas et Ghislain Pipers, respectivement ex-coureur cycliste et ex-grimpeur de l’Equipe de France d’escalade ont co-fondé en novembre dernier Samaya Equipement.

Spécialisée dans la conception de matériel outdoor, leur start-up est incubée au Annecy Base Camp du cluster d’entreprises Outdoor Sports Valley -OSV à Annecy-le-Vieux. Ils exposent ce week-end à la Maxi-Race, avant de challenger aux Prix Inosport à Voiron le 6 juin et de participer à Outdoor by Ispo à Munich, fin juin.

Le duo a développé une tente technique ultra-légère (moins de 1kg) et étanche qu’il est allé tester en petit comité la semaine dernière lors d’une expédition express à l’Elbrouz (5642 m) en Russie. « Avec mon association caritative Des Rêves et du Vrai, je me suis fixé comme défi les 7 Sommets (ascension du point culminant de chaque continent) en commençant par L’Elbrouz en Europe », explique Arthur Jallas, dg de Samaya. « Nous avons ainsi pu jumeler ce défi sportif (Ndlr : visant à collecter des fonds pour le Népal) au test de notre tente en mode engagé. Nous avons eu des vents à plus de 100 km/h et des températures jusqu’à -30°C. Idéales pour la validation des essais. Nous pouvons désormais revendiquer le caractère quatre saisons (expédition) de notre tente ».

L’équipe de Samaya lors de son expédition vers le sommet de l’Europe ©Samaya Equipement

L’idée de créer ce produit remonte à un road trip à vélo plutôt arrosé en Grande-Bretagne en 2017. Les deux futurs associés, qui se sont connus en DUT, ont pu constater combien leur équipement d’itinérance était encombrant, lourd et non-étanche ! Dans le cadre de sa licence textile, Ghislain a planché sur un concept de tente légère. Arthur, de retour d’une mission humanitaire au Népal, l’a rejoint sur les phases de test dans les Alpes, dont un essai concluant au mont-Blanc l’été dernier. « Notre sélection à Ispo a accéléré les choses, nous avons lancé l’entreprise, créer un service marketing, nous retournons à Outdoor Ispo pour présenter le produit fini et espérons lancer les pré-ventes en septembre pour une mise en magasin au printemps 2020 ».

Arthur Jallas, originaire de Bourg-en-Bresse, siège de son association, au sommet de l’Elbrouz dans le Caucase ©Samaya Equipement

Avec ce premier produit fabriqué pour l’heure en Asie, Samaya joue la carte du multisport et cible aussi bien les alpinistes chevronnés que les amateurs de trail, de treck ou de vélo itinérant. La jeune pousse a déjà des idées pour la suite, une tente écolo à partir de matériaux verts et une tente une place pour les parapentistes, avec l’ambition d’inventer la tente la plus légère jamais mise sur le marché !
La start-up annecienne a lancé début mai une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule pour soutenir sa phase de lancement. Elle a plutôt bien démarré. Un signe sur la pertinence de leur aventure entrepreneuriale.