« L’Alpe d’Huez accueille le festival Tomorrowland Winter du 12 au 15 mars 2019. Pour accéder au domaine skiable sur ces dates, vous devez être en possession d’un Pass Tomorrowland Winter. Sinon, merci de choisir une autre date de séjour… » Voici le message qui s’affiche sur l’écran de votre ordinateur si vous tentez d’acheter un forfait de ski journée sur l’Alpe d’Huez Grand Domaine entre le 12 et 15 mars sur https://skipass.alpedhuez.com/. En d’autres termes, l’ensemble des pistes du secteur de l’Alpe d’Huez seront privatisées pendant Tomorrowland Winter, grand festival de musique électronique belge, dont la première édition hivernale se déroule à l’Alpe d’Huez du 9 au 16 mars (mais cette privatisation des pistes ne s’applique pas du 9 au 11 mars et le 16 mars) . Pour le dire encore d’une autre manière, si vous aviez prévu d’aller juste skier à la journée parce que vous habitez à une heure de route de la station, voire moins,  et que la techno, ce n’est vraiment pas votre truc, la seule solution pour dévaler les pistes de Sarenne ou du Signal consistait pourtant à souscrire un pack 4 jours ou 7 jours (hébergement, forfait de ski, accès aux concerts,etc), pour la modique somme de 685 à 825 euros… au lieu de 53,50 euros (le prix du forfait journée plein tarif). Bon, on rassure quand même les skieurs locaux fans de l’Alpe d’Huez Grand Domaine : les secteurs d’Oz-Vaujany, Villard-Reculas et Auris-en-Oisans restent accessibles normalement aux skieurs – en achetant des forfaits spécifiques pour ces domaines – qu’ils soient locaux ou vacanciers, festivaliers ou non.