A l’occasion de ses 50 ans cet hiver, Val Cenis se raconte par l’entremise de deux enfants du pays, Yves Dimier et Pierre-Emmanuel Dalcin. Coup d’envoi ce week-end des 10 et 11 décembre, qui est aussi celui de l’opération Tous en piste, marquant l’ouverture de la station, particulièrement bien enneigée. Le fameux retour d’Est a livré de beaux cumuls de neige en Haute-Maurienne Vanoise, avec notamment 2 mètres 50 à 2800, et 60 centimères à 1900 mètres.

Avec 125 kilomètres de pistes qui s’étagent entre 1300 mètres et 2800 mètres, Val Cenis est le plus vaste domaine skiable de Haute-Maurienne Vanoise. Fondé en 1967, il s’étire sur les pentes de village mauriennais de Lanslebourg, Lanslevillard, Termignon-en-Vanoise, Sollières-Sardières et Bramans. Cinq communes qui ont décidé de fusionner en juin dernier pour former la commune nouvelle de… Val Cenis à partir du 1er janvier 2017. Un bon moyen de gagner en notoriété pour cette station en bordure du Parc de la Vanoise, et en plein essor.

Yves Dimier, directeur de Val Cenis, fait découvrir son jardin secret ©Haute-Maurienne-Vanoise

A la barre de la station depuis 2014, Yves Dimier, ancien slalomeur de l’équipe de France (3 podiums en coupe du monde). Passé par Dynastar, la Fédération Française de Ski, il a été responsable des épreuves de ski alpin aux JO de Sotchi, avant un retour aux sources il y a deux ans et demi, et coiffer une nouvelle casquette. Pour fêter le demi-siècle de la station savoyarde, le Haut-Mauriennais et son équipe ont eu envie de marquer le coup. « Le programme des festivités aura lieu principalement du 1er au 8 avril, mais nous voulions offrir à nos clients un bonus original autour de la découverte des coulisses de la station », explique Yves Dimier.

Pierre-Emmanuel Dalcin, guide d'un jour du domaine de Val Cenis ©Haute-Maurienne-Vanoise
C’est ainsi qu’est née A la Ramasse derrière les champions, clin d’œil à l’ancien traîneau des guides de Val Cenis pour transporter les voyageurs en Italie, et le nom aussi d’une fameuse piste rouge du domaine. Première ce dimanche 11 décembre, puis tous les 15 jours après les vacances de Noël. Yves Dimier, en relais avec Pierre-Emmanuel Dalcin, vainqueur de la descente de la coupe du monde de Val d’Isère en 2017, aujourd’hui commerçant dans la station, vobr emmener un petit groupe de privilégiés de l’autre côté du miroir !  Entre 8h30 et 9h30, ces derniers vont assister à la mise en route de la télécabine du Vieux Moulin, feront un petit tour aux garages des dameuses, monteront en altitude pour suivre en live -et de loin-, un possible plan d’intervention de déclenchement d’avalanche (PIDA)… « L’idée c’est de montrer que l’ouverture d’un domaine skiable ne s’improvise pas. Elle requiert toute une chaîne de compétences : pisteurs-secouristes, dameurs, nivoculteurs, conducteurs de remontées mécaniques… », explique le directeur de la station. « Avec Pierre-Emmanuel, la sortie sera sans doute plus orientée ski qu’avec moi, qui ai aussi la casquette domaine skiable ». Mais dans les deux cas, un moment propice pour échanger, remonter le fil de l’histoire de Val Cenis avec ces deux champions, dont les yeux brillent à l’évocation de leur jardin blanc !
L’autre intérêt de cette rencontre qui démarre autour d’un café-croissant ? Avoir la primeur du domaine. Et entre autres, les jours où il fera beau, de profiter du lever de soleil depuis la Canopée des cimes, plateforme métallique suspendue au-dessus du lac du Mont-Cenis. Magistral !
Sophie Chanaron

Gratuit (forfait en cours de validité) sur une inscription auprès des OT de Haute-Maurienne-Vanoise. Tél : 04 79 05 99 06. Niveau 3e étoile.

 

- Advertisement -