Grands espaces, promenades à pied, en raquettes, à la découverte du patrimoine, etc, activités pour faire le plein d’adrénaline (escalade sur glace, speed riding, fatbike sur neige…) ou pour rechercher le bien-être (rando sophrologie, yoga,etc)… La crise sanitaire ne vous empêchera pas de passer de bonnes vacances aux Contamines-Montjoie. Tour d’horizon avec Ingrid Codeville, la responsable communication de la mairie et de l’office du tourisme.

Actumontagne : Quels sont les atouts généraux des Contamines-Montjoie ?

Ingrid Codeville : On est dans un cadre authentique, dans un cocon, au fond de vallée. Le cœur du village, avec son architecture préservée qui se mélange bien au cœur de la nature, lui confère une ambiance chaleureuse. Nous avons aussi pas mal de hameaux éparpillés. Ainsi, nous n’avons pas cette dimension de surcharge qu’on peut ressentir dans certaines stations de ski. On abrite aussi la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, la plus haute de France, qui s’étend sur 5500 hectares (soit les deux tiers du territoire de la commune), entre 1100 m et 3892 m d’altitude, jusqu’à l’Aiguille Nord de Tré-la-Tête. C’est un espace protégé, avec des plans d’actions spécifiques pour la protection de la faune et la flore.

© JP Noisillier / Nuts.fr

Quelles activités « douces » pratiquer pendant l’hiver ?

Les promenades en raquettes, avec un accompagnateur si on veut apprendre à bien connaître l’environnement qui nous entoure (faune et flore). Cela peut se faire aussi bien à la demi-journée qu’à la journée (30 € / 40 €, matériel fourni). On peut aussi partir en autonomie sur les 6 km de sentiers piétons balisés et 3 km de piste damée. Sans raquettes, mais toujours à pied, on peut aussi arpenter le parcours découverte quasiment plat de 4 km entre le centre du village et l’église baroque de Notre-Dame-de-La-Gorge, agrémenté de 16 panneaux explicatifs sur l’histoire, l’architecture, la faune, la flore, le patrimoine religieux… Dans le secteur du bien-être, un moniteur de ski (également relaxologue et sophrologue) de la station propose des « rando sophro », mélange de ski de rando (facile) et de sophrologie, le but étant avant tout de se poser, réfléchir, se reconnecter avec son corps, faire une marche en pleine conscience. Des balades en chiens de traîneaux (45 € les 45 minutes) sont également possible, à proximité de Notre-Dame-de-la-Gorge.

Ingrid Codeville © DR

Et pour ceux et celles qui recherchent davantage d’adrénaline ?

On propose par exemple de l’escalade sur glace, à proximité de Notre-Dame-de-La Gorge, dans un site magnifique aux portes de la réserve naturelle. L’initiation est possible avec un guide, au tarif de 50 € les deux heures, encadrement et matériel inclus. Vous pouvez aussi faire du Fat Bike électrique (VTT sur neige avec des pneus très larges), dans la plaine du parc nordique du Pontet et/ou sur des sentiers un peu plus techniques, qui montent vers Colombaz. Les sessions (accompagnées) durent une ou deux heures (30 € / 45 € ou 55 € pour une nocturne de 2h), au départ de la patinoire, le vendredi. Vous pouvez aussi vous essayer au speed-riding (mélange de ski et parapente), en pratique libre si vous êtes agréé(e) ou avec moniteur (comptez entre 100 et 150 € la demi-journée).

Propos recueillis par Martin Léger

Photo de une : © Gilles Lansard / Les Contamines Tourisme

© www.bionnassayimages.com

Les événements de l’hiver (sous réserve de l’évolution sanitaire)
La Magie de Noël (marché, village de Noël, rencontre avec le père Noël) pendant les vacances.
16-17 janvier : tournoi international de curling open air
22 au 24 janvier : Glisser pour elles (événement caritatif, orienté plutôt sur le ski)
30-31 janvier : 5e Contas Musher Race (chiens de traîneaux)
15 au 19 mars : coupe d’Europe de skicross
26 au 28 mars : championnats de France de ski de fond et biathlon
3-4 avril : 34e Ski d’Or ESF

- Advertisement -