Beaucoup d’émotion et de convivialité sur les pentes de la Bastille pour la première vendange après 41 ans d’absence d’activité viticole sur le célèbre site grenoblois.

Des raisins à point ! ©Franck Crispin

Une cinquantaine de bénévoles de l’association des amis des vignes des coteaux de la Bastille, aidée par la dizaine d’élèves de la mention sommellerie du Lycée Hôtelier Lesdiguières de Grenoble et bien sûr Laurent Gras, le chef du restaurant Chez le Per’Gras, ont récolté en deux heures seulement les raisins à point de la parcelle en chardonnay.

Laurent Gras reprend le flambeau de la viticulture sur les coteaux de la Bastille avec l’aide de bénévoles passionnés ©Franck Crispin

Laurent Gras a eu droit à une jolie surprise pour cette journée riche en symboles : sa mère lui a offert la vendangette -petit sécateur- du grand-père Hippolyte Gras, celui qui, dans les années 50, a planté les premières vignes autour de la ferme-auberge située au pied du mont-Rachais.

Fin septembre rebelote pour la vendange de la parcelle en verdesse qui devrait donner un moelleux prometteur…

Les jeunes élèves sommeliers du lycée Lesdiguières ont donné un coup de main à leurs ainés en qualité de porteurs ! ©Franck Crispin
- Advertisement -