Créé l’an dernier, le festival qui croise architecture et art contemporain pour sensibiliser le grand public aux enjeux environnementaux. Chamonix-Mont-Blanc et ses paysages alpins emblématique d’une nature fragile, impactée visiblement par le réchauffement climatique, à l’image du recul saisissant de la Mer de glace, était le site tout trouvé ! La deuxième édition d’Artocène se déroule du 18 juin au 17 juillet sur le thème des glaciers. Le glaciologue Luc Moreau est le conseiller scientifique de l’événement qui propose plusieurs expositions en plein air, notamment à l’arrivée du train du Montenvers face à la Mer de Glace, une grande exposition réunissant plusieurs artistes dans un ancien hangar de la Compagnie du Mont-Blanc chemin des Sauberands, ainsi que des architectures disposées dans l’espace public, comme le fameux refuge Tonneau de Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret qui abrite une installation sonore.
Conférences, performances artistiques, expériences sensorielles sont aussi au programme de ce festival porté par l’association Aturaua et fondé par Laurène Maréchal.

Le fameux refuge Tonneau conçu en 1938 par Charlotte Perriand et Pierre Jeanneret ©Carine Bel

Photo de Une : Forêt interieure ©Julien Gremaud

- Advertisement -