La maison du Patrimoine de Villard-de-Lans présente une nouvelle exposition pérenne, intitulée Le lycée polonais Cyprian-Norwid*, foyer des libertés. Le but : détailler cet épisode assez méconnu de la seconde guerre mondiale, pendant laquelle les élèves du lycée polonais de Paris ont été accueillis à Villard-de-Lans, après l’occupation de la capitale. C’est l’hôtel du Parc et du Château qui a abrité ces quelque 800 lycéens, entre 1940 et 1946. Une sorte de cocon protecteur, où ils étudiaient, passaient leur bac. Mais aussi faisaient du ski, du hockey et du foot avec les Villardiens, travaillaient aux champs, et parfois même intégraient la Résistance.

Élèves dans les rues de Villard ©Asso.MLPCN

En ouverture de l’expo, un film recueille des témoignages émouvants, faisant revivre cette histoire inscrite dans la tradition d’accueil du Vercors. Par exemple celui du fils d’un enseignant du lycée. Ou celui de la fille des propriétaires du château, qui a passé une partie de son enfance en compagnie des lycéens polonais.
L’exposition présente aussi des photos et des objets : copies d’élèves, photos de classe, livres d’école… En synergie avec l’expo estivale de la maison du Patrimoine, Vercors 40/44, prêtée par le musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère.

Jeanne Palay

Visite guidée gratuite de l’expo ce 29 juillet, de 16 à 17 h.

www.villarddelans-correnconenvercors.com/offres/maison-du-patrimoine-villard-de-lans-fr

Groupe d’élèves devant l’entrée du lycée polonais entre 1941 et1943

*Du nom d’un artiste polonais du XIXe siècle

- Advertisement -