Envie d’en savoir plus sur le Prince des gruyères ? Alors ne manquez pas Les Instants Beaufort, proposés jusqu’au 22 août dans différents alpages des trois zones géographiques de production du fromage AOP savoyard (Tarentaise, Maurienne, Beaufortain-Val d’Arly). À l’alpage de Plan Pichu, près d’Aime, c’est le jeudi 8 août que ça se passe.

Pendant l’été, de mi-juin à fin septembre, 420 vaches, essentiellement des Tarines, mais aussi quelques Abondances, -les deux seules races autorisées pour la production de lait servant à la fabrication du Beaufort- paissent sur l’alpage de Plan Pichu. Elles sont réparties en trois troupeaux de 140 vaches chacun. Deux bergers veillent sur chaque troupeau (plus un troisième qui fait des remplacements). Ils se chargent des deux traites quotidiennes (à 3h du matin et à 14h30) et emmènent le lait au chalet de fabrication du Beaufort, où deux fromagers se relaient, une semaine sur deux. En ajoutant une ou deux personnes chargées de l’entretien de l’alpage, ce sont pas moins de 10 à 12 personnes à demeure à Plan Pichu.

La tarine est l’une des deux seules races admises par le cahier des charges du Beaufort ©Syndicat de défense du Beaufort

Au-delà du processus de fabrication du fromage, vous pourrez découvrir toute cette vie d’alpage avec les Instants Beaufort. «Nous donnons rendez-vous aux visiteurs entre 11h et 12h à l’alpage, pour partager l’apéritif (vin blanc, kir, morceaux de Beaufort). Après le pique-nique (que les participants apportent), visite du chalet de fabrication et de la cave. Le public assiste aussi à la traite. Nous allons expliquer le processus d’affinage de notre fromage et échanger plus globalement autour de la vie en alpage, des vaches,etc », explique Didier Simon-Chautemps, le gestionnaire de l’alpage de Plan Pichu.

Production artisanale

À Plan Pichu, on peut visiter l’atelier de fabrication du Prince des gruyères ©SDB

En plus de cette journée du 8 août – gratuite et sans inscription préalable – des visites de l’alpage sont proposées tous les jeudis à 14h pendant l’été (payantes et sur réservation). Un botaniste, souvent présent pour l’occasion, se fera aussi un plaisir de vous livrer tous les secrets des fleurs et des plantes de montagne, sur le sentier botanique qui se trouve à cinq minutes du chalet de fabrication du Beaufort. « Ces journées constituent une promotion efficace, d’autant que les gens qui viennent ont généralement une image positive du milieu agricole. Ça leur permet de voir que le Beaufort est un produit fait de façon encore artisanale. À travers cette opération, nous souhaitons montrer que l’agriculture fait vivre pas mal de monde et qu’elle contribue à l’entretien des paysages », conclut Didier Simon-Chautemps.

Martin Léger

Les autres Instants Beaufort sur http://www.fromage-beaufort.com/

Pratique

Pour accéder à Plan Pichu, prendre la direction de Granier depuis Aime, puis suivre « Alpage de Plan Pichu ». Vous pouvez continuer en voiture jusqu’en haut, mais préférez le parking à Laval, à la sortie de la forêt, pour rejoindre l’alpage en 45 minutes de marche. Tarif des visites du jeudi : 3 €/personne, gratuit pour les moins de 10 ans, 2h30 à 3h. Réservation obligatoire au 07 81 61 65 58.