Arcabas est surtout connu pour ses œuvres religieuses. Notamment l’église de Saint-Hugues-de-Chartreuse, entièrement décorée par ses soins de peintures, sculptures, vitraux… Transformée en musée. Mais l’artiste, qui a passé l’essentiel de sa vie en Chartreuse, était aussi un grand amoureux de la nature. Et l’exposition temporaire du musée met en lumière cette thématique peu connue chez lui. “Elle permet de découvrir un autre volet de son œuvre. Même si ce n’est pas de l’art sacré en tant que tel, cela s’en rapproche tout de même. Elle témoigne de son émerveillement pour la nature, à laquelle il attribuait un caractère sacré ”, souligne Pascale Chaumet, responsable du musée Arcabas en Chartreuse.

© Archives Arcabas, avec l’aimable autorisation des ayants droit

L’exposition, intitulée Arbres et forêts d’Arcabas est présentée jusqu’au 7 novembre dans la sacristie nord de l’église. Elle comprend une quinzaine de peintures et d’études (au crayon, à l’encre…) que l’artiste a réalisées à différentes époques. Des œuvres peu connues, car détenues par sa famille et prêtées pour l’occasion. “C’est émouvant, cela permet de voir le travail d’Arcabas, son processus de création, grâce à des dessins, des esquisses… C’est une exposition modeste, mais qui apporte un autre regard sur son œuvre. Et qui nous rend plus proches de l’artiste”, estime Pascale Chaumet.

Cette expo s’inscrit dans le cadre d’une année culturelle thématique lancée par le département de l’Isère, sous le nom de L’Appel de la forêt.

Dans le même cadre, une autre exposition est présentée sur les murs extérieurs de l’église : Les yeux de la forêt. Des collages monumentaux de Philippe Baudelocque, où l’on retrouve des éléments symboliques, comme le hibou, ou les nœuds de l’écorce d’un arbre.

Deux expositions qui magnifient la forêt, si présente en Chartreuse.

Jeanne Palay

Musée Arcabas en Chartreuse : 04 76 88 65 01.

Photo de Une : Chamechaude © Archives Arcabas, avec l’aimable autorisation des ayants droit

- Advertisement -