Sortie le 15 janvier dernier en DVD, le documentaire sur l’alpiniste Eric Escoffier, disparu en 1998 lors de l’ascension du Broad Peak (8047 m) au Pakistan, est diffusé à l’auditorium de la Maison de la Montagne à Grenoble, ce 20 février à 19h30 (5€ sur réservation ici).
Réalisé par Bertrand Delapierre et Séverine Gauci, ce film est l’occasion de découvrir ou redécouvrir ce grimpeur iconoclaste, ancien gymnaste, fan de conduite automobile, qui préférait « vivre sur une courte période comme un lion, plutôt de que 150 ou 200 ans comme un mouton ».

Parmi ses grandes ascensions l’enchaînement en solo des éperons Croz-Walker aux Grandes Jorasses avec liaison en delta-plane, l’enchaînement de trois 8000m : Gasherbrum I, Gasherbrum II, K2 en trois semaines au Pakistan. Une plongée dans le monde de l’alpinisme des années 80 où ses protagonistes (Eric Escoffier, Christophe Profit, jean-Marc Boivin…) cherchaient à tous prix à repousser les limites.

Eric Escoffier, la fureur de vivre s’inscrit dans la collection « Une vie pour la montagne », produit par la société grenobloise Seven Doc, série de portraits de montagnards. Parmi eux, Marco Siffredi, étoile filante, Lionel Terray, la voie Terray, Jean-Marc Boivin : Extrêmement Vôtre, Le monde de Gaston Rébuffat, et Pierre Mazeaud, la vie en face(s). 23€

© X. Murillo – DR.

- Advertisement -