Du 19 au 21 octobre, à l’occasion de la deuxième édition de Toquicimes, Megève devient la capitale de la gastronomie de montagne. Pendant trois jours, une trentaine de chefs de haute volée seront rassemblés pour célébrer, partager et réinventer la cuisine de montagne,  à travers des débats, ateliers, master class, concours culinaires, dégustations et autres marchés des producteurs. Un événement grand public et accès libre.

Qui a dit que la cuisine de montagne se limitait au triptyque raclette – fondue – tartiflette ? Certainement pas les organisateurs de Toquicimes, qui entendent bien mettre en avant, à travers cet événement, toute la créativité des chefs qui officient en montagne, notamment à Megève (qui compte pas moins de 75 restaurants, dont 4 étoilés), mais aussi l’excellence des produits et des savoir-faire qu’on y trouve.

De nombreux concours organisés dans le cadre de Toquicimes auront lieu sur la place centrale du village © Mairie de Megève – Simon Garnier

Plusieurs concours seront ainsi organisés pendant l’événement. Le premier d’entre eux, le samedi 19 octobre de 9h à 12h sur la place du village, sera celui des meilleures rissoles de Savoie, ces petits chaussons garnis de compotées de fruits. Le jury sera co-présidé par René Meilleur, le chef du restaurant La Bouitte (3 étoiles au Michelin) à Saint-Martin-de-Belleville, et Philippe Rigollot, meilleur ouvrier de France pâtissier et champion du monde de pâtisserie. Le samedi après-midi, la pâtisserie sera encore à l’honneur, avec le concours du « Meilleur petit pâtissier mégevan ». Les enfants devront réaliser le meilleur Gâteau de Savoie, et c’est Mercotte, la célèbre critique et animatrice culinaire (sur M6 notamment) qui les départagera.

Des battles ludiques

Toujours le samedi après-midi sur la place du village), la battle « Je cuisine avec mon boxeur de chef » promet de belles tranches de fou rire (à partir de 14h). Le concept ? En l’espace de vingt minutes, quatre binômes devront réaliser une omelette aux champignons. Facile ! Pas tant que ça, puisque chaque binôme sera constitué d’un cuisinier aguerri, gêné par une paire de gants de boxe, et d’un novice. Le dimanche matin, les restaurateurs mégevans s’affronteront pour tenter de succéder à Jérémie Lobies (chef de la brasserie Le Hibou Blanc) au palmarès du concours de la meilleure fondue de Megève. Le jury sera co-présidé par Emmanuel Renaut (chef du Flocons de Sel, à Megève, restaurant triplement étoilé au Michelin et 5 Toques Gault & Millau, président du festival Toquicimes) et par Franck Reynaud, le chef de l’Hostellerie du Pas de l’Ours à Crans-Montana, en Suisse (1 étoile au Michelin et 3 Toques Gault & Millau), parrain international de cette deuxième édition de Toquicimes. Enfin, le dimanche 20 octobre dans l’après-midi, la battle « Je finis les plats des chefs » devrait donner un drôle de spectacle. Un cuisinier commence son plat, mais doit l’abandonner à un quidam pour le dressage !

Mercotte, la célèbre animatrice culinaire de M6 (« Le Meilleur Pâtissier ») et Emmanuel Renaut, le chef megévan triplement étoilé au Michelin © Mairie de Megève

De nombreuses dégustations sont également au programme pour les visiteurs. Par exemple lors d’une animation « Polenta des Montagnes », le samedi, au cours de laquelle des chefs du Val d’Aoste déclineront cette spécialité aussi bien en version sucrée que salée. Et aussi bien sûr sur le salon « Tasting Toquicimes ». Dans un espace de 2000 m², à l’intérieur du Palais, venez goûter les produits du terroir de montagne. L’achat du verre «Toquicimes Megève » (3 euros) permettra la dégustation de vins de propriétaires récoltants, grands crus et champagnes. On retrouvera également sur ce salon des animations de master class par les Disciples Escoffier Grandes Alpes et les Toques Blanches Lyonnaises, mais aussi des expositions de tables de fêtes et des plus belles collections de bûches de Noël en avant-première.

30 chefs étoilés présents

Le dimanche 20 octobre à 13h, un déjeuner d’exception (payant) sera proposé aux couleurs de la Team France Bocuse d’Or, en soutien au nouveau candidat français, sous l’égide d’Emmanuel Renaut, Franck Reynaud, Philippe Rigollot, Guillaume Gomez (chef des cuisines du Palais de l’Élysée et Meilleur Ouvrier de France), Joseph Viola (MOF 2004) et Serge Vieira (Bocuse d’Or 2005). Au total, durant Toquicimes, ce sont pas moins d’une trentaine de chefs, étoilés ou meilleurs ouvriers de France, sans oublier des chefs de la Vallée d’Aoste et de la Suisse, qui seront à l’œuvre, parmi lesquels Édouard Loubet, Laurent Petit, Joseph Viola, Benoit Toussaint, Julien Gautier,etc.

Le concours de la meilleure fondue de Megève sera l’un des moments forts du festival © Mairie de Megève – Simon Garnier

Notez enfin que plusieurs ateliers et conférences seront proposés dans le cadre de Toquicimes : atelier « Lumière et forme dans l’art culinaire » ; colloques autour de la cuisine de montagne (la grande aventure du chocolat, la cuisine des lacs de montagne, l’identité de la cuisine de montagne) ; compte-rendu des travaux du Conservatoire des Recettes de Montagne, qui vise à répertorier, préserver et archiver le patrimoine culinaire savoyard ; cérémonie de remise des prix Gault & Millau pour la région Auvergne Rhône-Alpes (lundi 21 octobre au matin).
Le programme complet de Toquicimes est à retrouver sur le site officiel de l’événement.

Photo de une : Les enfants seront aussi à l’honneur lors de Toquicimes, notamment lors du concours du « Meilleur petit pâtissier mégevan » © Mairie de Megève – Simon Garnier