Le bassin de vie entre Chambéry et Aix-les-Bains a été désigné territoire d’expérimentation dans le cadre du projet « Zéro Émission Valley » (ZEV) de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA). Lancé officiellement en décembre 2017 sur ce territoire savoyard, « Zéro Émission Valley », bénéficie d’un financement de l’Europe.

Rassemblant tous les acteurs de la filière hydrogène, publics et privés, ce plan vise à développer la mobilité hydrogène en région Auvergne-Rhône-Alpes. Une vingtaine de stations de recharge d’hydrogène renouvelable -alimentée par des énergies renouvelables (solaire, éolien ou hydraulique)- va être déployée en AURA. C’est à Chambéry que la construction de la toute première d’entre elles vient d’être lancée. Elle devrait être opérationnelle avant la fin de l’année et en mesure de recharger une flotte de 50 véhicules par jour.

Autour de Chambéry et Aix-les-Bains, grâce au dispositif ZEV, 15 entreprises et structures se sont portées volontaires pour s’engager dans la mobilité hydrogène en achetant au total près de 40 véhicules : SDIS 73, Vicat-SATM, ENGIE Cofely, SCDC, Savoie Déchets, EDF CIH, Taxis et VTC 73, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, Jean Lain Automobiles, Ville de La Motte-Servolex, Ville de Chambéry, Ville d’Aix-les-Bains, Département de la Savoie, SERFIM, Grand Lac, Grand Chambéry.
C’est la société Hympulsion, comptant dans son capital la région Auvergne-Rhône-Alpes, la Banque des Territoires, le Groupe Michelin, Engie et le Crédit Agricole, qui est en charge de la construction ce réseau de stations de recharge en hydrogène. Il devrait se déployer dans la foulée à Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon et Saint-Étienne.

Pose de la première pierre de la station de recharge en hydrogène à Chambéry en présence des élus de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de Savoie