Alors que le ski démarre doucement – il est déjà possible de skier à Tignes depuis un mois, Val Thorens lance sa saison ce week-end, Montgenèvre pré-ouvre les 20-21 novembre et les amateurs de ski de fond peuvent se dégourdir les spatules à Bessans ou aux Saisies – l’ANMSM (Association nationale des maires de stations de montagne) dévoile les premières tendances de réservation pour la saison d’hiver 2021-22. A ce jour, le taux d’occupation prévisionnel pour l’ensemble de la saison est de 43 %. Soit très légèrement en retrait par rapport à celui de l’hiver 2019-20 à la même date (45,5 %).

Présentation des premières tendances chiffrées de l’hiver 2021-2022 lors de la conférence de France Montagnes et l’ANMSM à Paris

Pour Jean-Luc Boch, président de l’ANMSM, « la tendance de ces dernières semaines est encourageante, même si l’on constate à date un léger retard dans les réservations par rapport à l’hiver 2019-2020. Les stations de montagne, qui sont prêtes à accueillir les vacanciers français et internationaux, lanceront la saison d’hiver d’ici quelques jours. Elles vont offrir à tous un merveilleux espace de ressourcement pour se retrouver en famille ou entre amis et faire le plein d’activités diverses, avec bien sûr le retour du ski, dans un environnement enneigé exceptionnel et sécurisé sur le plan sanitaire. Les élus et professionnels sont particulièrement heureux de relancer le tourisme hivernal ».

Changement de direction à France Montagnes

Dernière conférence de presse pour Jean-Marc Silva (premier à gauche) en présence de Joël Giraud, secrétaire d’État à la ruralité (au micro) entouré de Marine Michel, nouvelle présidente de Nordic France, et (de droite à gauche), Thierry Gamot, ancien président de Nordic France, Eric Brèches, président du Syndicat des moniteurs du ski français, Jean-Luc Boch, président de l’ANMSM et Alexandre Maulin, président de Domaines Skiables de France © DR

Ces chiffres de l’ANMSM ont été dévoilé lors de la conférence de presse de France Montagnes à Paris, la dernière pour Jean-Marc Silva, son directeur général. Celui qui dirige l’organisme de promotion de la montagne française depuis sa création en mars 2010, prend sa retraite, après 42 ans de service dans l’industrie et le tourisme. Son départ sera effectif le 1er février prochain. Le Grenoblois restera fidèle à la montagne puisque c’est aux Arcs, où il a été directeur pendant plusieurs années et où il a toujours gardé des attaches, qu’il entame une nouvelle partie de sa vie.

Son successeur est déjà connu. Il s’agit de François Gaillard, directeur d’ONLYLYON Tourisme et Congrès. Un retour en Savoie pour ce dernier, après 17 ans passé dans la capitale des Gaules.

Photos de une : © Poma

- Advertisement -