A quelques jours de la rentrée scolaire, l’Observatoire de L’Agence Savoie Mont-Blanc, l’organisme chargé de la promotion territoriale de Savoie et Haute-Savoie, vient de publier un premier bilan pour l’été 2021. Malgré des conditions météo maussades à plusieurs reprises, la dégradation de la situation sanitaire et une faible présence des étrangers, Savoie Mont-Blanc devrait retrouver un niveau de fréquentation proche d’une saison normale. Comme l’an dernier, la tendance est au resserrement sur juillet et août.

©Savoie Mont-Blanc/Chilowe

Le nombre de nuitées consolidées sur ces deux mois pourrait progresser de 10 % au global. Pour autant, les retombées économiques sont jugées par la majorité des socio-professionnels en recul. « L’absence de nombreux vacanciers étrangers et la météo qui a joué au yoyo ont limité les pratiques outdoor, mais aussi la consommation dans les restaurants, ainsi que la fréquentation des excursionnistes à la journée, issus du bassin de clientèle rhônalpin habituellement porteur et fidèle », analyse Carole Duverney, responsable de l’Observatoire de L’Agence Savoie Mont-Blanc.

Pour le mois de septembre, c’est l’expectative. Le taux d’occupation prévisionnel des hébergements marchands est de 24 %, en stabilité par rapport à septembre 2020, qui ne fut pas à la hauteur des espérances, malgré de nombreuses initiatives dans les destinations pour booster l’été indien. Pour l’heure, seuls les secteurs de bords de lacs, les campings, les hôtels et les résidences de tourisme affichent des remplissages prévisionnels en hausse pour ce mois synonyme avant tout de rentrée des classes !

©Savoie Mont-Blanc/Ludovic Fremondiere

Parmi les grands gagnants de ce millésime 2021, les campings (+ 3 %) le locatif de particulier à particulier (+16 %), les lacs (+ 21 %), les stations-villages (+9 %), tandis que les stations d’altitude accusent un retard (5 %) sur leurs taux d’occupation moyen par rapport à août 2020.

Photo de Une ©Savoie Mont-Blanc/Céline Ducrettet

- Advertisement -