Fondé en 2016 par Quentin Brackers, Baptiste Maurel et Guillaume Motte, le service de conciergerie de location courte durée de logements sur les plateformes numériques type Airbnb, Booking.com, Abritel-HomeAway, s’est étendu à la montagne, suite à un accord avec le groupe Odalys avant l’été. À la gestion de quelque 3000 appartements à Paris, Lyon et Marseille, HostnFly a rajouté à son parc immobilier, des logements et des résidences secondaires dans 13 destinations en Savoie (La Plagne, Valmeinier, Les Arcs, Tignes, Valloire, Méribel, Val d’Isère, Val Thorens), en Haute-Savoie (Châtel, La Clusaz, Chamonix) et dans les Hautes-Alpes (Superdévoluy et Serre Chevalier). La liste devrait se rallonger pour la prochaine saison d’hiver qui reste la gros de l’activité touristique en montagne.

les trois confondateurs de HostnFly Quentin Brackers, Baptiste Maurel et Guillaume Motte

Grâce à son expertise digitale et à la qualité du parc d’hébergements dont elle s’occupe, la startup promet à ses clients 30% de revenus en plus en moyenne qu’une location sur une plateforme numérique qu’ils effectueraient en direct. Comment ? Grâce notamment à l’utilisation d’algorithmes intelligents qui optimisent quotidiennement les prix de location des logements. La prestation globale comprend également la prise de photos et la création des annonces sur les différentes plateformes de location saisonnières, la remise de clé, ou encore le ménage, la fourniture de linge maison et des produits de base…

Bref, HostnFly s’occupe de tout. De quoi, in fine, inciter les propriétaires de résidences secondaires à mettre ou remettre leur bien immobilier à la montagne sur le marché locatif. Et ainsi contribuer, modestement pour l’instant certes, à réchauffer les lits diffus en station !
Fin juin la start-up a levé sans difficultés 9 M€ pour devenir le leader européen de la conciergerie, après une première en 2017. C’est dire l’intérêt des investisseurs pour ce nouveau secteur économique en plein boom.