Après les Arcs qui ont participé à la cagnotte pour permettre au petit domaine skiable du Granier en Chartreuse d’ouvrir pour les vacances d’hiver, une autre initiative solidaire entres grandes et petites stations vient d’être initiée. Plus ambitieuse et plus long terme celle-ci, puisque le Col de Porte et les 2 Alpes s’associent pour assurer le renouvellement des skieurs. Un grand enjeu pour l’avenir de la destination montagne française.
Les deux stations de l’Isère ont signé ce partenariat d’une durée de trois ans, au dernier salon Alpipro à Chambéry.

Ainsi, Les 2 Alpes s’engagent à céder à leur petite consoeur de Chartreuse, le matériel qu’ils renouvellent et à lui apporter un accompagnement technique sur son domaine skiable (remontées mécaniques, neige de culture, aménagement…). En échange, le Col de Porte va largement communiquer sur sa grande voisine de l’Oisans, incitant ses clients, à poursuivre leur glisse aux 2 Alpes pour goûter aux grands espaces !

« Les grandes stations ont tout intérêt à soutenir les petites », détaille Éric Bouchet, directeur de l’office de tourisme des 2 Alpes. La culture du ski se développera grâce aux sites de proximité et les grandes stations en bout de chaîne en bénéficieront ».
De son côté, Didier Bic, exploitant du Col de Porte explique avoir besoin des grandes stations. « Pour l’entretien et le renouvellement de nos installations, mais aussi pour faire évoluer notre domaine skiable et répondre aux aspirations de notre clientèle ».

Les investissements nécessaires à l’exploitation des domaines skiables sont de fait de plus en plus importants, et les compétences nécessaires toujours plus pointues. « Nous sommes conscients qu’une petite station n’a pas la possibilité de disposer de ces ressources, et sommes ravis de pouvoir leur apporter notre soutien en terme de matériel et de savoir-faire », complète Antoine Pirio, directeur général de Deux Alpes Loisirs, filiale de la Compagnie des Alpes.

Eric Bouchet, directeur de l’OT des 2Alpes, Didier Bic, l’exploitant du Col de Porte, Vincent Delaitre, directeur d’Isère Tourisme, Stéphane Sauvebois maire des 2 Alpes et Antoine Pirio, dg de Deux Alpes Loisirs©Sophie Merendol