Les agents des routes du Département de la Savoie sont sur le pont depuis le début du mois d’avril en vue de rétablir les axes routiers en montagne fermés pour l’hiver. Après avoir rouvert à la circulation les trois cols situés à moins de 1000 mètres d’altitude que son l’Épine, le Clergeon et le Sapenay sur les hauteurs du Bourget, les équipes s’attaquent désormais aux passages situés autour de 2000 mètres d’altitude.

La semaine dernière, le dégagement de celui du Cormet de Roselend (1968m) dans le Beaufortain a démarré et c’est au tour du chantier au col du Mont-Cenis (2081 m) de commencer ces jours-ci. Pour autant, ces deux cols ne rouvriront pas au trafic routier avant le mois de mai. Tout comme les autres grands cols du territoire, celui de l’Iseran (2770 m) étant même le dernier libéré fin mai et rouvert à la circulation mi-juin seulement.

deneigement cormet de roselend
Déneigement au Cormet de Roselend Département de la Savoie

Les opérations de déneigement des cols mobilisent une cinquantaine de personnes et représentent pour le Département de la Savoie un coût compris entre 150 000€ et 300 000€ selon les volumes de neige à enlever.
Pour connaître la date d’ouverture des cols www.savoie-route.fr

deneigement col
Sous la couche de neige, habituelle à cette époque de l’année à 2000m, la route ! ©Département de la Savoie


- Advertisement -