Du 10 au 13 novembre à la Halle olympique, 14e Salon alpin de l’hôtellerie et des métiers de bouche à Albertville. Une édition qui en 2019 monte en puissance avec une augmentation du nombre de ses exposants -200 environ cette année-, la réorganisation de l’implantation des stands, de nouveaux jours d’ouverture et le passage à une fréquence annuelle.
Ce rendez-vous au pied des vallées savoyardes intervient à quelques semaines du coup d’envoi de la saison d’hiver, cruciale pour les hôteliers, les restaurateurs et les commerçants alimentaires. En effet, ils réalisent entre 80 et 90% de leur activité durant cette période !

13 000 visiteurs attendus au 14e Salon alpin du 10 au 13 novembre prochain ©S.Merendol

Organisé en partenariat avec la Chambre professionnelle de l’hôtellerie-restauration des Savoie-GNI Hôtellerie & Restauration, le salon est pour eux l’occasion de repérer les nouveautés et/ou d’effectuer leurs courses.
Plus de 1000 marques sont présentes, alimentaires bien sûr, mas aussi équipements de cuisine, mobilier, décoration, art de la table, mais également sanitaires, hygiène, blanchisserie ou encore systèmes de gestion et multimédia.
Impossible ici de lister tous les produits à découvrir. Sur le site Internet du Salon alpin vous aurez un petit aperçu en avant-première pour organiser votre visite.
Notre courte sélection qui témoigne des tendances actuelles de fond de la food, plats végétariens et bio qu’on ne voyait encore pas trop à l’affiche des restaurants d’altitude !
Ainsi, Alpina, maison savoyarde qu’on ne présente plus, présente sa nouvelle gamme des Astucieuses, le Mix Végétal, est un mélange de pâtes 100% France, de légumineuses et légumes, réhydratable à froid.

La Maison Rullier crée sa gamme de Crozets de Savoie Bio, à partir de matières premières françaises.
Unilever Food Solutions, présent pour la première fois au salon savoyard, lance The Vegetarian Butcher™, des palets façon burgers, haché et mini-panés façon nuggets à base de soja garanti sans OGM. Salomon FoodWorld proposent des végans triangles, des mini nems végans et Mediterranean Veggie Burger.

Du côté des producteurs de viande porcine ou de charcuteries savoyardes, plusieurs maisons ont pris des initiatives intéressantes : la ferme de Challonge en Haute-Savoie a concocté une gamme de 120 produits d’origine 100% local à partir de porcs élevés et transformés sur place. Henri Raffin lance une gamme complète de saucissons secs fabriqués à partir de viande de porcs d’Auvergne Rhône-Alpes. Les Salaisons savoyardes, elles, ont éliminé le sel nitrite et les derniers allergènes dans la fabrication de sa gamme de jambons cuits origine Rhône-Alpes et certifiée La région du goût. Le Crétin des Alpes lance une nouvelle gamme de biscuits apéro dont celui au Beaufort AOP présentée sur le Salon Alpin.

En prévision des repas des fêtes de fin d’année…©PhotoSavoie

Côté équipements, du beau matériel bien sûr pour aider les pros. Un petit tour au stand de Firplast de leur part sera le bienvenue. La société a mis au point un doggy bag, une boîte en carton kraft brun avec 2 anses, étanche et ingraissable, pour que leurs hôtes puissent ramener le reste de leur repas, s’ils ont eu les yeux plus gros que le ventre ! Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, un fléau indécent alors que 800 millions de personnes sont sous-alimentées dans le monde. Et aussi une forte source de pollution. Rappelons qu’à partir du 1er juillet 2021, les restaurateurs et les débitants de boissons auront obligation de mettre à disposition de leurs clients consommant sur place ce type de contenants réutilisables ou recyclables.

Le doggy bag bientôt obligatoire dans les restaurants. Ici celui de Firplast, présenté au Salon alpin