L’Agence Savoie Mont-Blanc et Isère Attractivité ont publié les réservations pour ces vacances de fin d’année 2021. Elles accusent au global un retard de 8 points dans les stations des deux Savoie et de 4 points dans celles de l’Isère par rapport à l’hiver 2019-2020, période de référence pré-covid. « Le retard constaté sur la première semaine est constant depuis l’ouverture des réservations, la faute principalement à un calendrier défavorable, Noël tombant un samedi s’avérant un frein au départ. Cela se confirme à nouveau cette année. Néanmoins, les dernières chutes de neige exceptionnelles relayées par les belles images dans les médias et sur les réseaux sociaux ont provoqué un regain d’intérêt », indique Carole Duverney, responsable de l’Observatoire Savoie Mont-Blanc.

Chez VVF par exemple, « le taux de remplissage de nos dans les Alpes atteint à ce jour 94 % », indique Stéphane Le Bihan, DG de VVF. « Le week-end dernier, les vacanciers qui ont vu leurs vacances à l’étranger annulées, conséquences des fermetures de certaines frontières, se sont tournés vers la France et notamment les stations d’hiver ».

Les dernières annonces gouvernementales sur les restrictions d’entrée des Britanniques en raison de la flambée des contaminations au nouveau variant Omicron Outre-Manche, se font déjà sentir les stations où ils sont très présents (12% de la clientèle en Savoie Mont-Blanc), avec des annulations en cascade depuis 48h.

©Seb Montaz Studio

Les Français, privés de ski de descente l’an dernier, sont au rendez-vous, mais dans les grandes stations dites internationales, ils ne suffiront pas à combler le manque à gagner généré par les étrangers, dont la part dans la clientèle dépasse largement les 50%.

Un coup dur pour les opérateurs qui se sont préparés depuis des mois avec la mise en place d’un protocole sanitaire clair, une motivation exceptionnelle et surtout de la neige tombée en quantité plus vue depuis longtemps en début de saison.

C’est à nouveau le règne de l’incertitude et ils restent prudents à l’évocation des bonnes prévisions à date pour les vacances de février. En Isère, les taux de réservation sont au même niveau qu’il y a deux ans, c’est à dire entre 60 et 85% selon les modes d’hébergement et les stations. Dans les Savoie, ce chiffre avoisine les 70%. Chacun espère que d’ici à février, le pic de l’épidémie sera passé…

- Advertisement -