A cheval sur la vallée d’Aulps et celle du Brevon, l’Espace Roc d’Enfer, dans le massif du Chablais, capitalise sur la préservation de son environnement, tout en offrant du grand ski pour toute la famille. Cet hiver, le site accorde des réductions tarifaires à ceux qui privilégient les transports en commun pour venir y skier. Alors ceux qui l’aiment prendront le train ! 

Dix-neuf pistes de tous niveaux, une télécabine, trois télésièges, dix téléskis, un nouveau bâtiment d’accueil abritant une salle hors sac flambant neuve, des circuits nordiques, tels sont les équipement majeurs de l’Espace Roc d’Enfer, formé des domaines skiables de Saint-Jean-d’Aulps (station des Portes du Soleil) et de Bellevaux/La Chèvrerie. La liaison entre ces deux secteurs de ski donne la possibilité aux amateurs de grandes chevauchées, d’effectuer un circuit de 20 km dans un décor particulièrement sauvage.
L’Espace skiable du Roc d’Enfer compte plus que jamais mettre en avant sa dimension environnementale, légitimée par le classement du massif éponyme en site Natura 2000. Son exploitant, le Sivu du Roc d’Enfer tente de concilier activités de loisirs et développement durable. Comme pour l’ensemble des stations de Haute-Savoie, le domaine skiable  est en cours de certification environnementale ISO 14 0001. Différentes initiatives « vertes » sont déjà une réalité : optimisation des opérations de damage pour réduire les émissions de CO2, récupération des huiles des machines, tri des déchets industriels, installations de dispositifs de protection avifaune sur les câbles des remontées mécaniques…

Pour une mobilité douce 

Et cette saison, l’Espace Roc d’Enfer franchit un pas de plus en favorisant la mobilité douce. «Les études menées par Mountain Riders, l’Ademe et l’ANMSM (1) ont montré que ce sont les transports qui ont le plus gros impact sur l’environnement de nos stations», explique Capucine Richard du Sivu du Roc d’Enfer. « C’est pour cette raison que nous avons décidé d’accorder 20% de réduction sur le forfait journée comme sur le forfait séjour à nos clients qui prendront le train (2). « Et cela même pendant les vacances scolaires ».  Un geste malin pour encourager l’éco-touriste qui sommeille en chacun de nous !
Sophie Chanaron

(1)Association nationale des maires de stations de montagne.
(2) Sur présentation d’un billet de train aller-retour. Renseignements sur les navettes au départ des gares de Thonon et Annemasse, contacter le 04 50 79 61 24