L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a publié hier sa « Liste verte des aires protégées et conservées ». Six réserves naturelles de Haute-Savoie y figurent. Elles faisaient partie des dix nouveaux sites français candidats à ce label issu d’une résolution du Congrès Mondial de la Nature de 2012.

Le Conservatoire d’espaces naturels de Haute-Savoie avait déposé deux dossiers de candidature. L’un réunissait les candidatures des réserves naturelles des Aiguilles Rouges, de Carlaveyron, du Vallon de Bérard, de Passy et de Sixt-Fer-à-Cheval / Passy, sous le nom « réserves naturelles des massifs du Haut-Giffre et des Aiguilles Rouges ». L’autre dossier concernait la réserve naturelle des Contamines-Montjoie. 

geoffrey garcel
Geoffrey Garcel, garde à la réserve naturelle des Contamines-Montjoie ©Teddy Bracard

Le Comité international de la Liste verte a donc considéré que ces aires protégées et conservées ont démontré « une bonne gouvernance, une conception et une planification robustes, une gestion efficace et des résultats effectifs en matière de conservation ». Elles rejoignent la soixantaine de sites labellisée dans le monde à ce jour, dont désormais 22 en France (dont les Parcs nationaux des Écrins et des Pyrénées, inscrits respectivement en 2014 et 2019 ou encore la réserve de la Montagne Sainte-Victoire, inscrite elle aussi cette année).

Le conservatoire d’espaces naturels tient « à saluer saluer l’engagement majeur des territoires et des acteurs locaux pour les espaces naturels de Haute-Savoie. Cette réussite n’aurait été possible sans l’implication des collectivités locales, du département, de l’Etat, des socioprofessionnels et de bien d’autres partenaires aux côtés d’Asters-CEN74, gestionnaire des réserves naturelles de Haute-Savoie ».

reserve naturelle contamines
©Les Contamines Tourisme

Photo de Une ©Gilles Lansard

- Advertisement -