Le co-fondateur en 1950 de l’entreprise Montaz-Montino, aujourd’hui Gimar Montaz Montino, est décédé le 3 août des suites d’un accident de voiture survenu le week-end dernier. Il avait 97 ans. Passionné du transport par câble, ce Mauriennais d’origine, né en région parisienne, ne ratait pas une édition du salon Mountain Planet, ex-SAM, à Grenoble. C’est d’ailleurs là que nous l’avions croisé pour la dernière fois en 2018, l’esprit toujours vif, curieux des dernières innovations de l’industrie de l’aménagement de la montagne, dont il est l’une des figures majeures avec Jean Pomagalski.

Perchman puis monteur à l’Alpe d’Huez au début des années 40 auprès de ce dernier, futur créateur de l’entreprise Poma, Pierre Montaz s’est très tôt intéressé au fonctionnement des remontées mécaniques et à leur amélioration. Il était par ailleurs l’un des derniers survivants du maquis de l’Oisans.

La Région AURA lui a rendu hommage par la voix de son président, Laurent Wauquiez : « Nos stations sont aujourd’hui endeuillées. Nous avons perdu un symbole de la montagne française, un entrepreneur qui avait le goût de l’innovation, un passionné. Pierre Montaz était un formidable ambassadeur de nos massifs : il incarnait cette génération de pionniers qui ont fait la montagne française et révolutionné nos stations. Avec toute mon équipe, nous
adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches ».

Pierre Montaz en 2018, au dernier salon Mountain Planet ©Actumontagne
- Advertisement -