Actumontagne suit depuis 2007 l’aventurier tout terrain Charles Hedrich, qui prépare ses expéditions entre Paris et Saint-Nicolas-de-Véroce en Haute-Savoie. La dernière en date, Solar off-road vient de débuter en Australie. Il s’agit pour ce chasseur de records et de premières de traverser le désert de Simpson à bord d’un Swincar électrique. Un véhicule passe partout pendulaire imaginé par Pascal Rambaud de la société Mecanroc dans la Drôme et qu’Actumontagne avait déjà repéré au salon Mountain Planet en 2012. Cet engin « araignée » était alors présenté avec un moteur thermique peu énergivore mais, c’est bien sa version électrique qui fait le buzz aujourd’hui sur les cinq continents. Elle ouvre les grands espaces à tous, personnes à mobilité réduite comprises et cela dans un silence appréciable et sans émission carbone.

Le kit batteries embarqué sur une remorque


Le périple australien de Charles Hedrich devrait durer une dizaine de jours, à raison d’une vitesse maximale de 35 k/h et parce que le pilote doit s’arrêter tous les 100 kilomètres pour recharger ses batteries à l’aide de panneaux solaires.
S’il réussit sa traversée dans ce désert où la température dépasse les 40°C et infesté de serpents et autres bêtes sauvages, il signera encore une première puisque qu’il commande un véhicule commercialisé et homologué route, alors que jusqu’ici seuls des prototypes sont venus à bout de cette étendue aride au sud d’Alice Springs.

Un engin 4X4 silencieux et léger, avec des roues au faible impact au sol par rapport à un quad