Il y a quelques semaines, Michel Vion était nommé secrétaire général de la Fédération internationale de ski, à la suite de l’élection de Johan Eliasch, milliardaire suédo-britannique et patron de Head, à la tête de cette instance. Une nouvelle fonction à plein temps pour l’ancien champion du monde de combiné (en 1982), qui l’empêche de poursuivre sa mission à la tête de la Fédération française de ski, dont il était le président depuis onze ans.

presidente federation francaise de ski
Anne- Chantal Pigelet Grevy succède à Michel Vion au poste de Présidente de la Fédération française de ski © FFS TV

En conséquence, la FFS a procédé samedi 10 juillet à l’élection d’une nouvelle présidente, en la personne d’Anne-Chantal Pigelet Grevy (comité de ski du Mont-Blanc), élue au premier tour à la majorité absolue. Elle assurera donc la présidence de la Fédération jusqu’au renouvellement des instances dirigeantes qui interviendra en juin 2022 conformément aux règles en vigueur. Le comité directeur de la FFS a également élu Estelle Schutz-Kozlik (comité de ski du massif des Vosges) au poste de secrétaire générale, et Olivier Mayol (comité de ski Languedoc-Cévennes) en qualité de vice-président. Le bureau est également constitué d’Alain Le Corno (Comité de Ski du Lyonnais), trésorier général et de Thierry Schoenauer (Comité de ski de Savoie), vice-président dont les mandats sont toujours en cours. Enfin, Fabienne Dheyriat (Comité de ski de Savoie) a été élue membre complémentaire au Conseil Fédéral.

Photo de une : De gauche à droite : Estelle Schutz-Kozlik (Secrétaire Générale), Thierry Schoenauer (Vice-Président), Anne- Chantal Pigelet Grevy (Présidente), Olivier Mayol (Vice-Président), Fabienne Dheyriat (membre du Conseil Fédéral) et Alain Le Corno (Trésorier Général)© FFS TV

- Advertisement -