La capitale mondiale de l’alpinisme accueille du 1er au 4 juillet la 10e édition de cet événement imaginé par la marque canadienne de vêtements et équipements hauts de gamme pour les sports de montagne. De nombreux ateliers encadrés par des pros (trail running pour femmes, photographie en montagne, médecine de haute montagne, sauvetage improvisé en escalade,etc, de 49 à 349 euros) sont au programme.

© Drozdz

L’Arc’teryx Alpine Academy s’articulera autour du Village Alpin – installé Place du Triangle à Chamonix – où le public pourra s’inscrire pour les ateliers payants, tester gratuitement du matériel, et visionner chaque soir des films de montagne dont trois films en avant-première : « WoGü » où les grimpeurs  Nina Caprez et Cédric Lachat se mesurent aux plus hautes parois des Alpes suisses (samedi 3 juillet à 21h), « 4 Elements » où la skieuse et highlineuse Silvia Moser rend hommage à notre lien profond avec la nature (vendredi 2 juillet à 21h20) ; « Glacial », un documentaire qui s’appuie sur le rythme et la danse pour raconter l’histoire des glaciers de Chamonix (vendredi 2 juillet à 20h50). Ces projections sont également gratuites. Et si vous ne pouvez pas vous rendre sur place, sachez que l’ensemble des contenus sera disponible gratuitement sur chamonix.arcteryxacademy.com du 1er au 11 juillet.

© Walter

Autre temps fort de cette initiative digitale : une table ronde d’experts animée par Isabelle Santoire, guide de haute montagne, pour répondre aux questions suivantes : « La nature devient-elle un produit de consommation ? Comment l’utiliser de manière responsable tout en la protégeant ? ».Quant au podcast « The Arc of It », présenté par la comédienne canadienne Katie Burrell, il plongera les auditeurs dans les histoires personnelles d’invités comme la grimpeuse Arc’teryx Nina Caprez et le trail-runner Martin Kern.

Photo de une © Quentin Iglesis

- Advertisement -